Nouvelle recherche

Si vous n'êtes pas satisfait-e- des résultats ci-dessous, vous pouvez lancer une autre recherche.

419 résultats de recherche pour :

2

Disparition du vaccin DTPOLIO : circulez, il n’y a rien à voir !

La chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris confirme l’ordonnance de non-lieu dans l’affaire du retrait du vaccin DTPolio. E3M déplore cette décision et annonce son intention de se pourvoir en cassation. Paris, 26 janvier 2023. E3M déplore vivement la décision rendue hier par la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris dans […]

4

Obligation vaccinale contre le papillomavirus : les raisons de notre opposition

Le Président de la République et le ministre de la Santé l’ont annoncé : ils envisagent de rendre obligatoire la vaccination contre le papillomavirus, tant pour les garçons que pour les filles. Cette mesure est médicalement inappropriée et éthiquement inacceptable, comme le démontre cet article. En 2017, la Haute Autorité de Santé (HAS) a recueilli […]

6

Un peu d’aluminium avec votre verre de vin, monsieur ?Un peu d’aluminium avec votre verre de vin, monsieur ?

Article du Dr Exley du 19/10/2022 Changer les habitudes entraîne des problèmes supplémentaires J’apprécie un verre de vin. J’ai un intérêt amateur pour le vin. D’où mon abonnement de plusieurs décennies au magazine Decanter. Je me résigne au fait que le vin n’est pas exempt de contamination par l’aluminium. La « contamination » peut être […]

8

Autisme et vaccination : la fin d’un mythe

– Le système immunitaire est bien plus complexe et méconnu que ce que le grand public croit.
– Les systèmes immunitaires et nerveux (entre autres) sont interconnectés : les mêmes molécules conditionnent les deux systèmes.
– Une très solide littérature démontre qu’activer de façon précoce le système immunitaire peut troubler le développement cérébral et nerveux du nourrisson.
– L’intensité, la durée et la fréquence des activations immunitaires sont des facteurs de risque, le tout en fonction du stade de développement du nourrisson.
– La vaccination a pour but d’activer le système immunitaire : pratiquée pendant la grossesse ou au début de la vie, elle peut impacter le développement neurologique du nourrisson (en particulier chez les garçons).
– Les adjuvants aluminiques sont conçus pour booster les vaccins et activent de manière répétée, plus fortement et plus durablement le système immunitaire. Ils sont donc un facteur supplémentaire de trouble, de façon immédiate ou retardée.

9

Les adjuvants aluminiques pourraient être impliqués dans les troubles du spectre autistique

Une revue très approfondie de la littérature, effectuée par Loïc Angrand et ses collègues (INSERM IMRB), nous alerte. Il est maintenant prouvé que les adjuvants aluminiques ne restent pas au site d’injection vaccinal et migrent dans l’organisme. Ce fait est admis par la communauté scientifique. Chez les petits enfants, la barrière hématoencéphalique est immature, ce […]