Victoire historique : un expert sous influence de l’industrie est sanctionné par l’Ordre des médecins

Pour la première fois, un médecin qui n’a pas déclaré ses liens d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique lors de ses interventions médiatiques vient de recevoir une sanction de la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins. Cet avertissement fait suite à la plainte en février 2017 de l’association E3M, qui se mobilise pour faire reconnaître la dangerosité de l’aluminium utilisé comme adjuvant vaccinal.

C’est une avancée historique : jamais encore l’Ordre des médecins n’avait prononcé une telle sanction à l’égard d’un médecin expert en vaccination. Début 2017, le Dr Cohen était le chef de file des associations de professionnels de santé demandant l’extension de l’obligation vaccinale. Il a alors publiquement tenu des propos que nous, association E3M, avions vivement contesté. Mais surtout, il n’a pas déclaré ses liens d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique, alors que la loi l’y oblige (articles L. 4113-13 et R 4113-110 du Code de santé publique). C’est à la suite de ces passages médiatiques que nous avions porté plainte.

« Cette décision de justice est une victoire pour tous les défenseurs de la démocratie, estime Didier Lambert, président de l’association E3M. Les experts, à défaut d’être rigoureux sur le plan scientifique, doivent au moins respecter la loi. C’est à cette seule condition que la population pourra retrouver confiance dans les institutions et les politiques de santé. »

Lire la suite

Experts sous influence : la justice donne raison à l’association E3M

En février 2017, l’association E3M a porté plainte contre le Dr Robert Cohen pour non-déclaration de ses liens d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique lors de ses interventions dans les médias. Le 29 novembre 2018, la Chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins a rendu son jugement et a prononcé une sanction d’avertissement à l’encontre du Dr Robert Cohen. Pour l’association E3M, la transparence et l’indépendance vis-à-vis de tout lobby doivent être la règle dans les débats de santé publique.

Lire la suite

« L’alu total » : une maman publie une excellente vidéo sur l’aluminium des vaccins !

Une maman concernée par la vaccination vient de publier une vidéo qui synthétise l’état des connaissances sur les risques liés à l’aluminium, un sujet ô combien important.

C’est très pédagogique, bien documenté, c’est drôle et même les chats sont concernés !

Cette maman a travaillé 18 mois pour résumer et rendre accessible ce sujet essentiel pour notre santé et celle de nos enfants. Alors même si la vidéo dure 1h50, ça vaut le coup de passer un peu de temps à la visionner, non ? 😉

 

Lire la suite

Aluminium et vaccins : l’actualité des connaissances scientifiques

Même si les médias évoquent peu ce sujet en ce moment, il existe de nombreuses actualités autour de la vaccination et de l’aluminium, en France et dans le monde. Nous souhaitons notamment vous informer des dernières publications scientifiques, car elles apportent de nouveaux éléments mettant en cause l’utilisation de cet adjuvant. Voici ci-dessous les principaux titres des publications, que vous pouvez retrouver en détail dans notre dossier.

Lire la suite

« Nous voulons des coquelicots » : appel pour interdire tous les pesticides

Nous relayons cette initiative car l’aluminium n’est pas le seul produit toxique qui a des conséquences néfastes sur la santé des humains et l’état de notre planète. Les pesticides en font aussi partie. Les questions de santé environnementale sont des enjeux essentiels et urgents : mobilisons-nous !

« Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers. »

 Signer l’appel

Nous voulons des coquelicots

Alternatives santé – Sécurité vaccinale : 130 associations demandent des comptes à l’OMS

Si les pouvoirs publics ne nous protègent pas, qui le fera ? C’est la question qu’on peut se poser à la lumière des griefs exprimés par 130 associations à l’Organisation Mondiale de la Santé le 17 septembre. On sait, depuis juillet dernier, que le ministère de la Santé américain (HHS) n’a pas respecté ses obligations légales en matière de sécurité vaccinale durant trente-deux ans…

Lire la suite

Aluminium vaccinal : l’association E3M répond à l’industrie pharmaceutique

En juillet 2018, le LEEM (les entreprises du médicament) a publié un rapport intitulé « Le point sur l’aluminium et les vaccins – 9 questions-réponses ». Pour en résumer le propos : il n’y a aucun problème avec l’aluminium vaccinal, la dose reçue par ces injections est minime et l’alimentation en apporte beaucoup plus, le phosphate de calcium n’est pas une alternative fiable, la myofasciite à macrophages n’est pas une maladie, une seule équipe dans le monde travaille sur le sujet et la qualité de ces travaux n’est pas reconnue.

 

La volonté de l’industrie pharmaceutique est claire : récuser toute critique sur l’aluminium vaccinal et discréditer les lanceurs d’alerte, quitte à utiliser des arguments scientifiques erronés et à diffuser des propos calomnieux… Comme une impression de déjà-vu…

 

Dans notre contre-rapport, nous répondons point par point aux arguments du LEEM. Nous faisons le constat de cette double casquette des entreprises du médicament : fabricants de vaccins et manipulateurs d’opinion, un positionnement extrêmement dangereux pour notre démocratie. Plusieurs ouvrages ont été consacrés à ce péril, dont celui de Stéphane Foucart, journaliste au Monde : La fabrique du mensonge – Comment les industriels manipulent la science et nous mettent en danger. Nous rappelons aussi l’alerte lancée par John Virapen, ancien PDG du laboratoire Lilly en Suède :

 

« Ne croyez pas une seconde que les compagnies pour lesquelles j’ai travaillé soient des cas isolés et je ne suis pas moi-même un cas isolé. Tout le système fonctionne de cette façon (…). C’est une pratique quotidienne dans l’industrie pharmaceutique. (…) Elle traduit un mépris cynique et total des malades et de la vie humaine par la manipulation de l’information et la désinformation délibérée. » (John Virapen)

 

Lire notre contre-rapport

Contre-rapport E3M

Lire la suite

Aluminium vaccinal : l’association E3M répond à l’industrie pharmaceutique

Communiqué de presse – 11 septembre 2018

En juillet 2018, le LEEM (les entreprises du médicament) a publié un rapport intitulé « Le point sur l’aluminium et les vaccins – 9 questions-réponses ». Pour en résumer le propos : il n’y a aucun problème avec l’aluminium vaccinal, la dose reçue par ces injections est minime et l’alimentation en apporte beaucoup plus, le phosphate de calcium n’est pas une alternative fiable, la myofasciite à macrophages n’est pas une maladie, une seule équipe dans le monde travaille sur le sujet et la qualité de ces travaux n’est pas reconnue.

La volonté de l’industrie pharmaceutique est claire : récuser toute critique sur l’aluminium vaccinal et discréditer les lanceurs d’alerte, quitte à utiliser des arguments scientifiques erronés et à diffuser des propos calomnieux.

Dans notre contre-rapport, nous répondons point par point aux arguments du LEEM. Nous faisons le constat de cette double casquette des entreprises du médicament : fabricants de vaccins et manipulateurs d’opinion.

Ce positionnement est extrêmement dangereux pour la santé de la population, mais aussi pour notre démocratie. En contre-point, E3M conclut en ces termes : qu’attend-on pour financer la recherche sur l’aluminium, et pour mettre à disposition de la population des vaccins sans aluminium, par exemple ceux ayant comme adjuvant du phosphate de calcium ?

À chacun de se faire son opinion.

Lire le contre-rapport

Toujours plus de vaccins avec aluminium : une rentrée toxique

C’est la rentrée scolaire. Au menu : obligation vaccinale étendue et aluminium supplémentaire dans l’organisme de nos enfants

Vous le savez, c’est la première rentrée depuis le passage à onze vaccinations obligatoires. Tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 doivent maintenant justifier des vaccinations suivantes :

  • Diphtérie :
  • Tétanos ;
  • Polio ;
  • Coqueluche ;
  • Haemophilus influenzae B ;
  • Hépatite B ;
  • Méningocoque C ;
  • Pneumocoque ;
  • Rougeole ;
  • Oreillons ;
  • Rubéole.

Les enfants nés avant le 1er janvier 2018 restent dans le cadre de l’ancienne loi où seuls trois vaccins étaient obligatoires (diphtérie, tétanos, polio). Les obligations et recommandations officielles les concernant sont présentés sur ce site officiel.

Lire la suite

Sortie du documentaire de Philippe Radault : « Aluminium : le film qui vaccine »

Philippe Radault a sorti le 11 mai 2018 un documentaire diffusé sur la chaîne Télé Bocal (canal 31 – TNT). En voici le résumé :

Beaucoup de vaccins contiennent de l’aluminium. Trop peu pour que ses effets neurotoxiques puissent se faire sentir, selon l’OMS. En réalité, on sait maintenant que l’aluminium ainsi injecté est capturé par des macrophages, se répand dans le corps et peut atteindre le cerveau, pour y rester définitivement.
Alors, la vaccination, ça ne se discute toujours pas ?

Philippe Radault précise que ce film a été réalisé en toute indépendance et n’a pas pour objet de s’opposer à la vaccination.

▶ Voir le film