Pr Authier : la myofasciite à macrophages

« Caractéristiques cliniques des patients atteints d’une myofasciite à macrophages »

François-Jérôme Authier, Muriel Rigolet, Jessie Aouizerate, Maryline Couette, Nilusha Ragunathan-Thangarajah, Mehdi Aoun-Sebaiti, Romain Kroum Gherardi et Josette Cadusseau

France 2014


La publication en quelques mots

La myofasciite à macrophages (MFM) se caractérise par des lésions musculaires spécifiques attestant d’une persistance anormale d’hydroxyde d’aluminium dans les macrophages suite à une vaccination.
La plupart des sujets présentent principalement une arthromyalgie, une fatigue chronique et un déficit cognitif sévère, entrainant un handicap chronique pouvant être à l’origine d’une exclusion sociale.
Lire la suite

Le saviez-vous ? Les chats ont droit à des vaccins sans aluminium !

Sanofi a retiré l’aluminium de ses vaccins pour chat. Merci pour eux !

Face au développement du « sarcome félin », imputé aux sels d’aluminium utilisés dans les vaccins, Mérial, filiale de Sanofi pour les produits vétérinaires, a retiré l’aluminium de ses vaccins.

Mérial en fait d’ailleurs un argument de vente : « Les vaccins PUREVAX de Merial sont issus d’une technologie de pointe et formulés de façon à protéger votre chat contre un vaste éventail de maladies. Les vaccins félins de la gamme PUREVAX sont purs – ils ne contiennent pas d’adjuvants chimiques ayant le potentiel de provoquer des réactions locales ou allergiques. »

L’Agence du médicament recommande de ne pas utiliser de déodorant avec aluminium !

L’Agence du médicament indique dans son rapport de novembre 2011 :

« L’Afssaps recommande de ne pas utiliser les produits cosmétiques contenant de l’aluminium sur peau lésée. En effet, étant donné la forte absorption rapportée dans ces conditions, il serait nécessaire d’informer le consommateur que les produits antitranspirants ou déodorants ne doivent pas être utilisés après le rasage ou en cas de lésion de la peau de type microcoupures. L’Afssaps préconise que cette information figure sur les conditionnements. »

Or, ce sont les mêmes particules que celles des vaccins…