« Il y a une certaine omerta concernant les victimes de médicaments » (Clotilde Cadu)

Auteure de « Effets indésirables, victimes des médicaments », la journaliste Clotilde Cadu évoque le « déni » dont souffrent les victimes.

Près de 150.000 personnes hospitalisées après la prise de médicaments. « Les chiffres (qui remontent à plusieurs années) sont déjà effrayants et il est possible que la réalité le soit encore plus. » Dans son ouvrage Effets indésirables, victimes des médicaments*, la journaliste Clotilde Cadu lève le voile sur une réalité assez effrayante.

« Dans les 13.000 ou 18.000 morts constatées après la prise de médicaments, il y a un certain nombre de décès qui sont, hélas, inévitables, mais il semblerait selon les estimations de plusieurs chercheurs sur ces questions-là qu’un tiers soit évitable », relève la journaliste de Marianne. « Soit parce que le médicament n’avait pas d’efficacité ou qu’il provoquait plus d’effets indésirables que de bénéfices, ou qu’il a été mal prescrit, ou trop longtemps ou en dehors des indications. Un tiers évitable, ça fait pas loin de 6.000 personnes. »

=> Lire la suite

L’âge de faire : « La politique vaccinale, otage des labos »

Article reproduit avec l’aimable autorisation de L’âge de faire : www.lagedefaire-lejournal.fr

L’âge de faire n° 105 • Février 2016

Très critique avant son arrivée au gouvernement, la ministre de la santé, n’hésitant pas à renier ses promesses de campagne, s’est finalement pliée à la politique vaccinale telle qu’imposée par l’industrie pharmaceutique.
Lire la suite

Le prix des médicaments et des vaccins (Envoyé spécial sur France 2)

Pourquoi les prix de nos vaccins pédiatriques ont-ils été multipliés par 5 en 10 ans ? Le 11 février dernier, France 2 a diffusé un envoyé spécial sur le prix des médicaments, y compris des vaccins. 26 minutes de reportage pour comprendre le fonctionnement financier de la politique vaccinale et l’implication de l’industrie pharmaceutique.

Une rectification cependant :
Le DTPolio sans aluminium coûtait 6,70€, et non 24€ comme il est dit dans le reportage. Quant à l’hexavalent, il est à 40€ et non à 120€.

Bon visionnage !

Voir l’intégralité de l’émission en cliquant ici.

« Les chevaux m’aident à mieux supporter la maladie » (Que choisir)

Marie-Dominique Turmel-Turrou est atteinte de myofasciite à macrophages et de spondylarthrite. Elle témoigne dans Que choisir des bienfaits de l’équithérapie :

« Je suis plus à sécurité à cheval que lorsque je marche. Car mes genoux, mes pieds, mes chevilles peuvent se dérober à tout instant et de manière totalement imprévisible. »

Pour lire le témoignage, cliquer ici

Témoignage équithérapie31012016-1

 

« Il faut appliquer le principe de précaution » (L’éclair)

Dans son édition du 30 janvier 2016, le journal « L’éclair » donne la parole à Denise Pombieilh, avocate au barreau de Pau, qui défend l’association E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages).

« Le débat sur la vaccination n’arrive pas par hasard. J’espère qu’il permettra de mieux financer la recherche pour prévenir les effets secondaires et favoriser un suivi renforcé des patients, de meilleures formations des médecins et l’information des personnes. » (Denise Pombieilh)

Pour lire la suite, cliquer sur ce lien

2016.01 copie

Grand débat avec E3M sur LCI

Didier Lambert, président de l’association E3M et porte-parole de lac campagne « Pour des vaccins sans aluminium », était invité sur le plateau de LCI le 13 janvier 2016. La question de la vaccination était à l’ordre du jour à l’occasion d’un grand débat en présence d’autres invités : Jean Bessin (UNACS) et les Pr Gentilini et Saluzzo.

L’occasion de réaffirmer en détail la neurotoxicité de l’aluminium utilisé comme adjuvant dans les vaccins, d’expliquer les preuves scientifiques et d’attester de la réalité d’effets indésirables graves qui ne touchent pas qu’une minorité infime de la population.

Voir l’intervention de Didier Lambert et le débat sur LCI : https://www.youtube.com/watch?v=JQARhDHjfa0

Vaccins : nos 7 propositions pour restaurer la confiance de la population

TRIBUNE DANS LE PLUS DE L’OBS. Plus d’un quart des Français se méfie des vaccins. À Auxerre, des parents viennent d’être condamnés à deux mois de prison avec sursis pour ne pas avoir administré un vaccin obligatoire à leur fille. Comment répondre à la défiance de la population ? Michèle Rivasi, eurodéputée EELV, et Didier Lambert, porte-parole de la campagne Pour des vaccins sans aluminium, ont sept propositions.

LIRE LA TRIBUNE :
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1468522-vaccins-7-propositions-pour-restaurer-la-confiance-de-la-population.html