Stratégie nationale de santé : lettre ouverte de France Assos Santé à Mme Agnès Buzyn

France Assos Santé, qui regroupe 77 associations d’usagers du système de santé, adresse ce 17 octobre une lettre ouverte à Madame la Ministre de la Santé et des Solidarités.

Ce courrier déplore que le calendrier d’élaboration de la stratégie nationale de santé ne permette pas la mise en œuvre d’une véritable co-construction, qui constitue pourtant la pierre angulaire de la démocratie sanitaire.

Nous demandons donc à la Ministre de desserrer le calendrier de la concertation pour permettre à l’ensemble des acteurs de la démocratie sanitaire de véritablement contribuer à une stratégie qui détermine les grands axes de la politique de santé dans les cinq ans à venir.

Lire la lettre ouverte

Lettre ouverte de médecins généralistes aux députés

Nous, médecins généralistes, vous demandons de ne pas voter l’article 34 du PLFSS 2018 élargissant les obligations vaccinales à huit vaccins supplémentaires chez les nourrissons de moins de 2 ans à compter du premier janvier 2018 pour une durée indéfinie. Nous estimons que cette obligation groupée est injustifiée, contraire aux données de la science, aux droits des patients et aux principes du Droit en démocratie.

Parce que nous sommes des citoyens et des professionnels de santé concernés par la santé publique, nous vous écrivons pour nous opposer au projet de loi visant à élargir à onze vaccins au lieu de trois l’obligation vaccinale chez les nourrissons.

Nous ne nous situons pas dans une perspective qui serait celle d’une controverse stérile et idéologique entre partisans et opposants à la vaccination en général.

Lire la suite

France Bleu – Loire : sa fille tombe malade après un vaccin, un élu dénonce un scandale médical

« Comme avec la vache folle et le Médiator, dans les dix ans qui viennent, on découvrira que le prochain scandale médical en France sera celui de la vaccination. » Cette prophétie est signée Eric Lardon, maire Les Républicains de Saint-Marcellin-en-Forez et vice-président de l’agglomération de Loire-Forez. Sa fille a contracté une maladie neurologique, la Myofasciite à macrophages, à la suite d’un vaccin contre l’Hépatite B contenant de l’aluminium.

 Lire la suite

 

LCP – Sept parlementaires de tous bords réclament un moratoire sur la vaccination obligatoire

Michèle Rivasi (EELV), Laurence Cohen (PCF) et Blandine Brocard (LREM) demandent à la ministre de la Santé de suspendre l’élargissement de la liste des vaccins obligatoires. Elles réclament plus de temps pour « créer les conditions d’un débat approfondi », tout en réaffirmant leur attachement au principe de la vaccination.

Lire la suite

BFMTV : « Il faut que la population puisse avoir accès à des vaccins sans aluminium »

Le Parisien révèle vendredi que l’ANSM, le gendarme du médicament, pointe des risques liés à l’utilisation de l’aluminium dans les vaccins. Les conclusions datent du mois de mars, et il manque encore des fonds pour la poursuite des recherches. Une situation qui scandalise Didier Lambert, président de E3M. Cette association regroupe des victimes de la myofasciite à macrophages, maladie provoquée selon lui par les adjuvants aluminiques contenus dans les vaccins.

Lire la suite

Le Parisien – Aluminium dans les vaccins : le rapport qui dérange

Dans un rapport jamais rendu public depuis mars, des scientifiques pointent les risques induits par la présence d’aluminium dans les vaccins.

On y lit des échanges cordiaux mais surtout un débat âpre et passionné. Ces documents que nous nous sommes procurés, c’est l’avis du conseil scientifique de l’ANSM, le gendarme du médicament, et l’ensemble des discussions que les spécialistes ont mené sur l’étude de l’équipe du professeur Gherardi, chef du service neuromusculaire à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, évaluant la neurotoxicité de l’aluminium présent dans les vaccins.

>> Lire la suite

France culture – Vaccins : pourquoi sont-ils si méfiants ?

Quelle est l’histoire du vaccin ? Comment fonctionnent-ils ? Comment a évolué la politique de vaccination en France ? Qu’en est-il dans les autres pays ? Quelles sont les raisons de la défiance populaire à l’égard des vaccins ? Comment parvenir à rassurer la population ?

En annonçant le passage de trois à onze vaccins obligatoires au premier janvier 2018, la ministre de la santé vient d’ajouter un chapitre à l’inextricable débat sur la politique vaccinale en France. Faut-il en passer comme le souhaite le gouvernement par une politique coercitive, faut-il comme dans d’autres pays européens s’en remettre au bon vouloir des citoyens pour gérer comme ils l’entendent la vaccination de leurs enfants ? Comment lutter efficacement contre la défiance si importante dans notre pays envers les vaccins et quid, enfin, des adjuvants tant critiqués, notamment à base d’aluminium ?

Vaccins : mais pourquoi sont-ils si méfiants ? C’est le problème qui va occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient.

Avec Lise Barnéoud, journaliste scientifique et Caroline Tourbe, chef du service médecine, sciences du vivant, au magazine « Science et vie ».

>> Écouter l’émission