Dr Dominique Dupagne : « L’obligation vaccinale est une fausse bonne idée »

Agnès Buzyn, Ministre de la santé depuis peu, envisage d’étendre l’obligation vaccinale à 11 maladies. Elle suivrait alors les recommandations du Comité d’orientation de la Concertation citoyenne lancée par Marisol Touraine en 2016. L’objectif initial de cette concertation était pourtant de restaurer la confiance des français dans la vaccination.

France Info : « Cinq questions sur la vaccination obligatoire voulue par la ministre de la Santé »

Y aura-t-il bientôt onze vaccins obligatoires pour les enfants et non plus trois ? La question polémique revient dans le débat public depuis des années. Ce dossier avait été engagé par la précédente ministre de la Santé, Marisol Touraine. Lors de la passation de pouvoirs avec Agnès Buzyn, en mai, elle avait ainsi rappelé avoir « préparé un texte de loi » en ce sens. Vendredi 16 juin, la nouvelle ministre déclare dans une interview au Parisien qu’elle réfléchit « à rendre obligatoire, pour une durée limitée, les onze vaccins destinés aux enfants ». Un projet qui soulève quelques questions.

 

>> Lire la suite

France 3 Limousin : Lumière sur l’aluminium dans les vaccins

L’aluminium est utilisé comme adjuvant dans les vaccins, et peut provoquer une maladie invalidante mais peu connue du grand public : la myofasciite. La salle de cinéma le Lido à Limoges a présenté jeudi 8 juin 2017 un documentaire de Marie-Ange Poyet sur cette maladie et ceux qui en souffrent.

L’aluminium peut provoquer des maladies graves comme la myofasciite à macrophages. Eric Dussoubs est atteint de cette maladie. Il est reconnu en état d’invalidité et ne peut plus travailler. Depuis 16 ans, il subit des crises inflammatoires incessantes. Ses symptômes ont commencé à la suite d’un vaccin.

>> Lire la suite / Gwendolina Duval

ASEF : L’aluminium, ce métal qui nous empoisonne

L’aluminium est un métal naturellement présent dans la croûte terrestre. Nous y sommes donc  exposés de façon commune via l’air, l’eau, la terre et les roches. Mais il est également utilisé dans l’industrie et se retrouve de fait dans nos aliments, nos cosmétiques, et même ce qui peut sembler plus surprenant, dans nos médicaments ! Pourtant l’aluminium en tant que tel n’apporte rien à notre organisme. Au contraire, certains scientifiques le mettent en cause dans diverses pathologies. Alors que sait-on réellement de la toxicité de l’aluminium et où se cache-il ? L’Association santé environnement France (ASEF) vous dit tout sur ce polluant omniprésent.

 

>> Lire la suite

France culture : « Aluminium, le scandale sanitaire »

Avec le professeur Romain Gherardi, spécialiste des maladies neuromusculaires, Professeur des Universités, auteur de Toxic story. Deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins (Actes Sud, 2016) et Florence Hachez-Leroy, docteur en histoire.

Comme tout bon produit révolutionnaire, en son temps, il y en a partout…, dans nos cuisines, nos salles de bain, nos maisons et nos vies d’une manière générale, de la batterie de casseroles aux produits antiperspirants, en passant par les vaccins où il réside sous forme d’adjuvants.

L’aluminium, puisque c’est de lui qu’il est question, est ce produit découvert et exploité au 19e siècle, devenu produit miraculeux, mais dont l’Histoire depuis le milieu du 20e siècle, s’est assombrie de quelque affaires inquiétantes en matière de santé publique…, et est devenue une bombe à retardement pour certains scientifiques !

>> Pour écouter l’émission, cliquez ici

 

« Faut-il faire vacciner sa fille contre le cancer du col de l’utérus ? »

La seconde campagne de vaccination avec le Gardasil pour améliorer la prévention du cancer du col de l’utérus va bien bientôt démarrer dans les collèges calédonien. L’association Terre de Santé a réalisé un bilan hors de tout intérêts commerciaux sur les bénéfices et les risques de cette vaccination chez les jeunes filles âgées de 12 ans. Et ce bilan est aujourd’hui sans appel : la vaccination n’a pas démontré son efficacité pour réduire l’incidence des cancers du col, et présentent un risque rare de faire un syndrome de Guillain-Barré, une affection grave du système nerveux. Aujourd’hui, nous recommandons aux parents et aux autorités sanitaires de sensibiliser les femmes à l’intérêt et l’importance de réaliser un frottis tous les 3 ans. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas sereinement recommander cette vaccination, sauf pour les jeunes filles dont les parents estiment qu’elles auront des comportements à risque. Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans cette analyse.

>> Lire la suite

 

[Le Monde] Adjuvants des vaccins : « Comprendre qu’en matière de sécurité tout était faux fut un choc »

À une époque de profondes mutations, le rapport au temps est chamboulé. Nous avons invité des personnalités et des anonymes à se confier sur ce sujet. Cette semaine, le professeur et lanceur d’alerte Romain Gherardi.

Chef du service du Centre expert de pathologie neuromusculaire de l’hôpital Henri-Mondor à Créteil (Val-de-Marne), Romain Gherardi a signé, fin 2016, un ouvrage (Toxic Story, Actes Sud) dans lequel il narre son odyssée de lanceur d’alerte concernant les effets des adjuvants aluminiques présents dans les vaccins. De quoi revenir sur le temps médical et la recherche fondamentale.

>> Lire la suite