Capture d’écran 2016-01-12 à 16.23.11

Vaccins : la Ministre répond aux “peurs irrationnelles”, pas aux alertes scientifiques

La Ministre de la santé a annoncé aujourd’hui, mardi 12 janvier, le lancement d’un plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale, suite à la remise d’un rapport de la députée Sandrine Hurel. S’il cherche à encadrer le débat et à informer la population, il n’est pas, selon nous, à la hauteur des alertes scientifiques, notamment autour de l’adjuvant aluminium. Analyse et propositions de l’association E3M, experte de ce sujet depuis 2001.

La Ministre de la santé écrivait dans son rapport qu’“agir, c’est regarder la réalité en face, dans la plus grande transparence”. Il est temps de le faire réellement et de façon urgente.

Le plan d’action annoncé par Marisol Touraine vise principalement à informer, sécuriser l’approvisionnement des vaccins et débattre de ce sujet. Mais il n’évoque ni ne répond aux alertes scientifiques apportées par des chercheurs internationaux, dont les résultats ne cessent de se confirmer et qui ne peuvent plus être niés.

“La réalité des effets indésirables n’est pas abordée, le problème de la vaccination ne semble être qu’un problème d’information et les victimes des vaccins ne sont pas évoquées”, déplore Didier Lambert, porte-parole de la campagne “Pour des vaccins sans aluminium” initiée par l’association E3M. “Il y a de véritables problèmes sur la sécurité d’utilisation des vaccins qui vont bien au-delà de simples “peurs irrationnelles”. Il est temps de les prendre en compte.

De nombreuses questions demeurent : la population sera-t-elle informée des risques liés à l’aluminium, afin de pouvoir “échanger, sans posture, sans tabou, en conscience et en responsabilité”, comme le préconise la Ministre ? Quelle sera la composition du “Comité des parties prenantes” et du “Comité d’orientation” ? A-t-on l’assurance d’une vraie indépendance des membres et les associations de victimes seront-elles associées ?

Débats et recherches… en toute transparence et indépendance ?

Le communiqué de presse de la Ministre évoque un “soutien à la recherche sur les vaccins et le développement de solutions facilitant et fiabilisant leur production”. Des recherches sur les effets indésirables post-vaccinaux seront-elles aussi menées ? Les mécanismes de toxicité de l’aluminium seront-ils enfin analysés en détail ? Les travaux récents des Pr Gherardi et Authier, très probants et confirmés par des experts internationaux tels le Pr Shoenfeld (spécialiste mondial des maladies auto-immunes) ou le Pr Exley (spécialiste de l’aluminium), seront-ils prolongés par d’autres études ?

La Ministre évoque aussi la mise en place de “chaînes alternatives de fabrication de vaccins” : des vaccins sans aluminium vont-ils enfin être proposés à la population, en application du principe de précaution ?

Enfin, en dernier lieu, Marisol Touraine annonce la tenue d’une “grande concertation citoyenne”. Sera-t-elle ouverte à tous ? Et attendre la fin de ce débat, donc décembre 2016, pour prendre des décisions de santé publique, n’est-ce pas aller contre le principe de précaution ?

Les demandes de l’association E3M

L’association E3M, réunissant des malades de myofasciite à macrophages, maladie induite par les sels d’aluminium contenus dans de nombreux vaccins, réitère ses demandes :

  • Au plus vite, remettre à disposition un DTPolio sans aluminium
  • Amplifier le financement des recherches sur l’aluminium vaccinal, en s’appuyant sur les toutes dernières découvertes (très importantes) des Pr Gherardi et Authier de l’hôpital Henri Mondor de Créteil
  • Suspendre la généralisation de tout vaccin contenant de l’aluminium

Le partis pris de la Ministre de la santé, préférant rassurer les citoyens plutôt que regarder en face les alertes scientifiques, ne nous rassure pas sur les modalités de mise en oeuvre du débat sur la vaccination. Néanmoins, nous sommes prêts à prendre toute notre place au sein de ces échanges, sous réserve qu’ils soient élaborés dans la plus grande transparence et en toute indépendance.

Informations complémentaires :

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>