Consulter tous les rapports et enquêtes d’E3M

L’association E3M contribue à la concertation nationale sur la vaccination

Préambule

Le 12 janvier 2016, Marisol Touraine, Ministre de la Santé, lançait une Concertation Nationale sur la vaccination pilotée par un comité d’organisation présidé par le Pr Fischer. Des jurys de citoyens et de professionnels de santé ont progressivement été mis en place.

Le Comité d’Organisation a souhaité entendre E3M. Nous avons décliné l’invitation, car nous contestons la composition du Comité d’Organisation, celle-ci n’étant pas conforme à la Charte de l’expertise. Certains membres sont en effet en situation de conflits d’intérêts majeurs avec l’industrie pharmaceutique.

Les jurys citoyens et professionnels de santé ont demandé à auditionner E3M, ce que nous avons bien sûr accepté.

Notre conviction profonde, à l’issue de ces rencontres, est celle-ci : la perte de confiance de la population vis-à-vis de la vaccination est actuellement liée aux risques associés à la présence d’aluminium dans les vaccins, ce que les jurys tant de citoyens que de professionnels de santé ont clairement signifié. Les alertes scientifiques sont indiscutables et justifient ces craintes.

Le choix politique, à l’issue de cette concertation, sera-t-il d’entendre les alertes scientifiques et la volonté de la population que des vaccins sans aluminium soient remis sur le marché ? Des mesures rapides allant dans ce sens seront-elles enfin prises ?

Nous, association E3M, représentons des personnes devenues malades suite à l’injection d’un vaccin qui contenait de l’aluminium. Notre objectif : éviter que d’autres ne subissent le même sort. Voici dix mesures que nous préconisons dans le cadre de cette concertation, pour que la population retrouve confiance dans la vaccination.
Lire la suite

Aluminium et vaccins : tout savoir en 20 questions/réponses

1. Quand et pourquoi a-t-on mis de l’aluminium dans les vaccins ?

2. Des études sur la sécurité d’utilisation des sels d’aluminium dans les vaccins ont-elles été menées ?

3. L’aluminium est-il un produit toxique ?

4. Depuis quand les sels d’aluminium utilisés dans les vaccins sont-ils mis en cause ?

5. Qu’engendre cette toxicité de l’adjuvant aluminique ?

6. Les vaccins vétérinaires sont-ils concernés par ce débat sur l’aluminium ?

6. Qu’est-ce que la myofasciite à macrophages ?

7. Quelle est l’urgence à comprendre le mécanisme de survenue de la Myofasciite à Macrophages (MFM) ?

8. Combien de personnes seraient atteintes de MFM ?

9. Ces conséquences dramatiques pourraient-elles être évitées ?

10. Si les autorités sanitaires reconnaissaient la toxicité de l’aluminium vaccinal, la population ne risquerait- elle pas de se détourner de la vaccination ?

11. Existe-t-il des vaccins sans aluminium ?

12. Le phosphate de calcium n’a-t-il pas été utilisé comme adjuvant ?

13. Le phosphate de calcium ne pourrait-il pas être réutilisé comme adjuvant ?

14. Remplacer l’aluminium par le phosphate de calcium est-il envisageable de façon simple et rapide ?

15. Les autorités sanitaires françaises ont-elles été alertées des risques présentés par l’aluminium ?

16. Le message a-t-il été entendu ?

17. Que s’est-il passé suite à la rencontre avec le cabinet de la Ministre de la Santé ?

18. Quelles actions ont été engagées par E3M ?

19. Des actions en justice sont-elles menées ?

20. Où en est-on maintenant, quelles sont les perspectives ?

>>> Lire les 20 questions/réponses sur le sujet de l’aluminium utilisé comme adjuvants dans les vaccins

Suspension du DTPolio sans aluminium : des données falsifiées

Rappel du contexte

Les alertes sur l’aluminium vaccinal sont suffisamment fortes pour que des mesures de protection de la population soient prises. Des vaccins doivent être proposés sans aluminium, notamment pour les enfants soumis à l’obligation vaccinale.

Marisol Touraine s’y était engagée pendant la campagne électorale : les familles « doivent également avoir le choix de faire procéder aux vaccinations obligatoires par des vaccins sans sel d’aluminium, d’autant plus que cela était le cas jusqu’en 2008 ».

La commercialisation du DTPolio a en effet été suspendue le 12 juin 2008 par l’ANSM sur demande de Sanofi Pasteur MSD, suite à une « augmentation importante des effets indésirables ».
Lire la suite

Phosphate de calcium : une alternative aux sels d’aluminium

Rappel du contexte

L’aluminium est un produit neurotoxique reconnu. En témoigne le rapport 2003 de l’InVS : « de nombreuses études montrent à présent que l’aluminium peut être toxique pour les plantes, les animaux et l’homme ». Il est pourtant introduit dans l’organisme lors de l’injection de la plupart des vaccins, afin d’en potentialiser l’action.
Lire la suite

Gardasil : un vaccin à suspendre d’urgence

Résumé du dossier

Le Président de la République a annoncé le 4 février 2014 les grandes lignes du Plan cancer 2014-2019. Celui-ci prévoit de généraliser le dépistage systématique du cancer du col de l’utérus mais aussi d’étendre la vaccination contre le papillomavirus (HPV).

Les vaccins utilisés contre le HPV, Gardasil et Cervarix, contiennent de l’aluminium comme adjuvant.

De forts soupçons pèsent sur cet adjuvant.
Lire la suite

Aluminium, vaccins et conflits d’intérêts

Pour qui veut ouvrir les yeux

Notre pays (et sans doute beaucoup d’autres !) est gangréné par les « conflits d’intérêts » entre industrie pharmaceutique, experts et autorités sanitaires.

Les autorités politiques sont-elles complices, ou simplement incapables de s’y opposer ? La question est fondamentale, nous avons la conviction que notre démocratie est en danger, et pas seulement la démocratie sanitaire.
Lire la suite

Rapport d’E3M à Sandrine Hurel

Madame la Députée,

Le Premier Ministre vous a confié une mission sur la politique vaccinale française. Cette mission concerne notamment le principe de l’obligation vaccinale et les obstacles financiers – et culturels – à la vaccination. Des propositions concrètes doivent être élaborées afin que soit amélioré le taux d’adhésion des Français et des professionnels de santé à la vaccination, en référence au « programme national d’amélioration de la politique vaccinale 2012-2017 » et à l’avis du Haut Conseil de Santé Publique, publié en mars 2014.
Lire la suite

Ministère de la santé et entreprises pharmaceutiques. Le contrat de filière, à quel prix ?

Résumé

Le 5 juillet 2013, était signé un contrat de filière entre l’Etat et l’industrie pharmaceutique.
Ce contrat a été élaboré depuis février 2013 sous l’égide du « Comité stratégique de filière des industries et technologies de santé (CSF santé) », officiellement présidé par plusieurs ministres dont la Ministre de la Santé.

Le suivi des travaux de ce Comité Stratégique de la Filière Santé a été assuré par le bureau du Comité, présidé par le représentant de l’industrie pharmaceutique.
Lire la suite