Libération (AFP) – Onze vaccins obligatoires : feu vert de l’Assemblée après des débats teintés d’émotion

Porter de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants qui naîtront à partir du 1er janvier 2018: l’Assemblée nationale a voté vendredi cette mesure de «santé publique», selon le gouvernement, après de vifs débats et un moment d’émotion.

Ces onze vaccins – coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae (source de méningites), pneumocoque, méningocoque C, en plus de la diphtérie, du tétanos et la poliomyélite – seront obligatoires pour les enfants de moins de deux ans, et indispensables pour l’admission en collectivité (crèche, école…), ainsi que le prévoit un article du projet de budget de la Sécu.

Les parents récalcitrants ne seront toutefois pas sanctionnés pour défaut de vaccination.

Lire la suite

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *