Exposition Mercure (1)

Exposition au mercure et à l’aluminium pendant le développement de l’enfant : quels impacts ?

L’exposition au mercure et à l’aluminium pendant le développement de l’enfant : quels impacts neurologiques et immunologiques ?

Une publication de G Dorea – Brésil

Durant la grossesse, l’enfant est déjà exposé à l’aluminium et au mercure, les métaux assimilés par la mère par voie orale ou vaccinale étant transmis directement à l’enfant. Même après la naissance, l’enfant continue d’assimiler ces métaux lourds via le lait maternel qui en contient naturellement. Les alternatives utilisées par les mères sont les préparations de lait de vache ou de soja disponibles en magasin. Or, il s’avère qu’en plus de la concentration initiale de métaux dans le lait, il faut y ajouter la concentration de métaux dans l’eau utilisée pour préparer ces laits. Ainsi, les préparations contiennent plus de métaux lourds que le lait maternel.

En plus de cette exposition quotidienne de l’enfant aux métaux lourds via l’alimentation, il subit pendant les premières années de sa vie une quantité importante de vaccins contenant de l’aluminium et/ou du mercure. Les TCV (Thimerosal-containing vaccines) sont des vaccins contenant un conservateur à base de mercure, le Thimérosal, et qui sont utilisés contre les infections bactériennes et fongiques. La toxicité du mercure a de nombreuses fois déjà été démontrée, avec notamment le travail de Chen et al. qui, en injectant à de jeunes souris différentes doses de Thimérosal, a trouvé une augmentation de la mort des cellules neuronales, une diminution des capacités d’apprentissage avec la dose la plus élevée et un déficit de mémoire à faible et forte doses. De plus, de nombreuses analyses faites sur les enfants et les femmes enceintes ayant été vaccinés avec des TCV mettent en évidence un risque élevé de malformations et d’autisme chez ces derniers.

En raison de l’accumulation des preuves allant en la défaveur des vaccins contenant du mercure, les TCV ont été restreints dans certains pays développés aux enfants de plus de 6 mois. Aux Etats-Unis, la quantité de mercure a été diminuée dans certains vaccins mais il est toujours présent dans les vaccins contre le virus Influenza, ces derniers étant toujours administrés aux femmes enceintes et aux enfants. Dans les autres pays moins développés, les TCV continuent d’être administrés pour des raisons économiques. Ce qui est d’autant plus inquiétant est que dans la plupart des TCV, l’aluminium est utilisé comme adjuvant et pire, pendant ces 30 dernières années, non seulement le nombre de TCV chez l’enfant a augmenté, mais en plus dans certains vaccins la concentration d’aluminium a augmenté de façon spectaculaire (ratio aluminium : mercure passe de 10-12 à 50) (May et al., 1986 ; Marques et al., 2014).

Actuellement, les conséquences délétères de l’aluminium et du mercure contenus dans les vaccins font l’objet de nombreux débats et d’études. Cependant, il ne faut pas oublier que si les deux métaux lourds sont présents dans les vaccins, il est possible qu’ils interagissent entre eux et qu’ils provoquent des effets différents lorsqu’ils sont combinés.

Exposure to Mercury and Aluminum in Early Life: Developmental Vulnerability as a Modifying Factor in Neurologic and Immunologic Effects – Int J Environ Res Public Health. 2015 Feb; 12(2): 1295–1313.

Disponible en accès libre : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4344667/


Bibliographie :

  • Chen, Y.N.; Wang, J.; Zhang, J.; Li, S.J.; He, L.; Shao, D.D.; Du, H.Y. Effect of thimerosal on the neurodevelopment of premature rats. World J. Pediatr. 2013, 9, 356–360.
  • May, J.C.; Rains, T.C.; Maienthal, F.J.; Biddle, G.N.; Progar, J.J. A survey of the concentrations of eleven metals in vaccines, allergenic extracts, toxoids, blood, blood derivatives and other biological products. J. Biol. Stand. 1986, 14, 363–375.
  • Marques, R.C.; Bernardi, J.V.E.; Dórea, J.G.; Moreira, M.F.R.; Malm, O. Perinatal multiple exposure to neurotoxic (lead, methylmercury, ethylmercury, and aluminum) substances and neurodevelopment at six and 24 months of age. Env. Poll. 2014, 187, 130–135.

Pour aller plus loin :
Un blog sur les laits bio : http://blog.bebe-au-naturel.com/2012/01/aluminium-dans-les-laits-bio-quen-disent-les-fabricants/

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>