Generations-cobayes-banniere

Les jeunes de Générations cobayes s’intéressent à notre santé… et aux vaccins

Ce mardi 23 février, Générations cobayes tenait une conférence de presse à l’occasion de la sortie de son livre “Et notre santé, alors ?”. L’association E3M était présente pour présenter son chapitre dédié aux vaccins. Retour sur l’événement.

Rassemblant plusieurs auteurs de son ouvrage collectif “Et notre santé, alors ?” paru fin 2015, Générations cobayes a alerté sur les toxiques de plus en plus présents dans notre environnement. Gilles-Eric Séralini (professeur de biologie moléculaire), Jérôme Douzelet (chef cuisinier) et Didier Lambert (président de l’association E3M, Entraide aux malades de Myofasciite à Macrophages) ont interpellé journalistes et citoyens sur les dangers respectifs des perturbateurs endocriniens, des OGM et des adjuvants comme l’aluminium présent dans les vaccins.

cobayes

Des toxiques dans notre environnement, y compris dans les vaccins

Malgré nos nombreuses actions, y compris deux grèves de la faim ayant abouti au financement de 150 000€ pour la recherche, rien ne bouge du côté de la sécurité des vaccins et du retrait de l’aluminium utilisé comme adjuvant. Les résultats des recherches arrivent, elles ne pourront plus être ignorées, explique Didier Lambert, porte-parole de la campagne “Pour des vaccins sans aluminium”.

Alertant les citoyens et notamment les jeunes dont Générations cobayes se fait l’écho, les auteurs de l’ouvrage concluent à des liens très forts entre ces différents toxiques. “Si on reconnaît que l’aluminium est dangereux dans les vaccins, cela veut dire qu’il peut l’être aussi dans l’eau, les cosmétiques et dans de nombreux autres éléments”, poursuit Didier Lambert.

Alors, que faire face à cela ? Des solutions existent. Il faut tout d’abord avoir une connaissance claire et scientifique de ces toxiques et de leur impact sur la santé et l’environnement. “La maîtrise des notions et des mécanismes (scientifiques, politiques et économiques) doit permettre aux citoyens de sortir de l’ignorance dans laquelle ils sont plongés à leur insu, afin que chacun soit en capacité de se saisir des solutions qui sont à sa portée”, précise Générations cobayes. Il est ensuite important de faire connaître les solutions possibles, comme le retour de vaccins sans aluminium ou l’arrêt de l’utilisation des plantes OGM. Nous pouvons enfin nous mobiliser pour créer un véritable mouvement citoyen afin que la santé publique prime sur tout autre intérêt.

“Il y a plus de morts aujourd’hui avec ces produits toxiques que lors des deux guerres mondiales. On ne peut plus laisser faire ça pour la génération montante”, conclut Gilles-Eric Séralini.

cobayes

Un dialogue entre jeunes et experts pour une santé responsable

Chaque chapitre de l’ouvrage est conçu comme un dialogue entre un jeune du mouvement Générations cobayes, qui fait part de son expérience personnelle et un expert qui répond à ses interrogations. Didier Lambert, président de l’association E3M et porte-parole de la campagne Pour des vaccins sans aluminium, répond à une jeune de Générations cobayes :

Justine : Je m’appelle Justine, j’ai 27 ans, et je suis en bonne santé générale. Cependant, quand je vais voir mon médecin, il me parle régulièrement du vaccin contre l’hépatite B. Pourtant, je m’interroge sur l’utilité de ce vaccin, notamment vu mon profil et l’absence de conduite à risques. Je m’interroge sur les risques et effets secondaires que ce vaccin peut engendrer, notamment par la présence d’aluminium. Vous qui êtes en lien avec des “victimes” des effets secondaires de certains vaccins, que pourriez-vous me conseiller ?

Didier Lambert : Question difficile, Justine ! Il y a quarante ans, les choses étaient simples. Face au risque de poliomyélite, de diphtérie, de tétanos, de tuberculose, les vaccins représentaient une vraie chance. Mais si tu t’interroges ainsi, c’est que plus rien n’est évident aujourd’hui, le doute s’est infiltré dans l’esprit d’une grande partie de la population. (…) Pourquoi ce doute ? Tout simplement parce que nous sommes dans un monde où les enjeux ne sont plus simplement de santé publique, mais aussi industriels et financiers. (…) Essayons donc d’apporter un peu de lumière dans ce monde opaque, afin que tu puisses prendre ta décision. (…)

Justine, tu as décidé d’être responsable de tes actes et de tes décisions. Tu dois donc t’informer, écouter et échanger avec des personnes éventuellement d’avis différents. Mais surtout, sois vigilante ! Arme-toi de raison et de bon sens, prend connaissance des découvertes scientifiques, assure-toi de la transparence totale de tes sources.

Cet ouvrage a reçu la contribution d’experts reconnus dans différents domaines : Jérôme Douzelet (chef cuisinier, sur les perturbateurs endocriniens), Didier Lambert (président de l’association E3M, Entraide aux malades de Myofasciite à Macrophages, sur les dangers de l’aluminium dans les vaccins), Corinne Lepage (avocate et femme politique, sur les OGM), Michèle Rivasi (eurodéputée, sur les effets des ondes électromagnétiques) Gilles-Eric Seralini (professeur de biologie moléculaire) et François Veillerette (porte-parole de Générations Futures, sur le danger des pesticides).

En savoir plus : www.generationscobayes.org/nos-actus/et-notre-sante-alors

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>