Medisite – Aluminium : il pourrait augmenter le risque de sclérose en plaques

Une nouvelle étude américaine révèle que les cerveaux des personnes atteintes de la sclérose en plaques auraient un taux anormalement élevé d’aluminium alertant sur les risques d’exposition au métal qui pourrait favoriser la maladie.

Déodorants, cuisine, eau… Si les régulations pour limiter l’exposition à l’aluminium en Europe sont strictes, le risque reste présent. De nombreuses études ont déjà soulignés le risque maladies favorisé à cause de l’exposition à l’aluminium qui laisserait des dépôts dans le cerveau, mais cette fois-ci une nouvelle recherche suggère qu’il pourrait aussi provoquer la sclérose en plaques. Publiée dans la revue scientifique Journal of Environmental Research and Public Health.

Lire la suite

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *