gardasil

Vaccin Gardasil : de nouvelles études sur ses effets indésirables

Trois publications danoises récentes traitent du lien entre le vaccin Gardasil (utilisé en prévention du cancer du col de l’utérus) et des effets secondaires importants. Elles sont l’œuvre du Dr Brinth et de ses collègues du laboratoire dirigé par le Dr. Jesper Mehlsen.

Les effets secondaires observés sont de type syndromes de tachycardie orthostatique posturale (STOP) et/ou syndrome de fatigue chronique / Encéphalomyélite myalgique (SFC-EM). Les résultats de ces études convergent en reportant des effets secondaires apparus chez des patientes suite à la vaccination au Gardasil et dont les symptômes sont très proches du STOP et du SFC/EM. Ces altérations toucheraient le système nerveux autonome. Les auteurs ont constaté que beaucoup plus de patientes correspondent aux critères de diagnostic pour le SFC/EM que pour le STOP.

Ces critères pourraient donc servir à identifier les patientes ayant des effets secondaires du vaccin contre le papillomavirus. Il est important que les médecins utilisent les bons (et les mêmes) critères pour diagnostiquer un patient.

En plus d’utiliser les bons critères de diagnostic, les auteurs incitent à faire des études plus approfondies pour confirmer le possible lien de causalité entre le vaccin et ces symptômes et pour établir des traitements pour les patientes affectées.

L’Agence européenne du médicament nie le lien de causalité

Suite à ces travaux, les Autorités danoises de la santé et du médicament ont demandé à l’Agence Européenne du Médicament (EMA) d’étudier les recherches du Dr Brinth. Le 5 novembre 2015, l’EMA a publié son rapport. Sa conclusion :

« L’étude menée conclut à l’absence de preuve d’un lien de causalité entre les vaccins (Cervarix, Gardasil) et le développement de SDRC ou STOP. Par conséquent, il n’y a aucune raison de changer la façon dont les vaccins sont utilisés ou de modifier les documents d’information. »

 

Un réseau de chercheurs indépendants porte plainte contre l’Agence européenne du médicament

Le 26 mai 2016, Cochrane, un réseau mondial de chercheurs, professionnels, patients et soignants (37 000 contributeurs bénévoles dans plus de 130 pays), réputé pour son information fiable et de haute qualité, a déposé une plainte auprès de l’Agence européenne du médicament (EMA). Il dénonce de façon virulente les pratiques de l’EMA ayant abouti à nier tout lien entre la vaccination contre le papillomavirus (Gardasil, Cervarix) et des maladies de type « syndrome de fatigue chronique », avec implication possible de l’adjuvant aluminium :

Cochrane dénonce des comportements non-professionnels et non-scientifiques de l’Agence européenne du médicament (EMA), un choix délibéré de déconsidérer et mépriser les scientifiques à l’origine des alertes, une volonté manifeste de cacher la réalité, une mainmise de l’industrie pharmaceutique sur les décisions de l’EMA.

Lauriane Pous

Pour aller plus loin


Photo : ©visual

9 réponses
  1. http://www.itrecensioni.top/
    http://www.itrecensioni.top/ says:

    Considera innegabilmente quello che hai detto. La tua ragione preferita sembrava
    Di essere sulla rete il fattore più semplice da prendere
    conto di. Ti dico, certamente sconvolto mentre la gente considera le preoccupazioni che lo fanno chiaramente
    Non si riconosce. Sei riuscito a colpire il chiodo in cima e
    Ha anche descritto tutta la cosa senza avere effetti collaterali, le persone possono prendere un segnale.
    Probabilmente sarà tornato per ottenere di più. Grazie

    Répondre
      • wolck
        wolck says:

        Bonjour, ma fille a fait ce vaccin il y a 8 ans. Elle n’a fait qu’une injection car après cette injection elle ne pouvait plus bouger, donc elle a décidé d’arrêter, le problème c’est que depuis elle a des spasmes incontrôlables de tout ses membres. Bien sur personne ne reconnait que c’est le vaccin qui en est la cause. Comment faire pour avoir droit à une Chélation?Bonne journée

        Répondre
    • LAETITIA
      LAETITIA says:

      Bonsoir,
      je dois faire vacciner ma fille de 11ans mais je suis dans le doute….
      A quel âge vous êtes vous fait vacciner? A partir de combien de temps avez-vous eu des effets indésirables?

      Répondre
      • E3M
        E3M says:

        Bonjour,

        Si vous souhaitez des informations précises sur le calendrier vaccinal actuel, vous pouvez vous rendre sur cette page : http://vaccinssansaluminium.org/vous-etes/parent

        Quant aux effets indésirables ils sont très variables en fonction des personnes, certains malades de myofasciite en ont eu assez rapidement après les injections, d’autres des années après… Voici le site de l’association E3M si vous voulez en savoir plus : http://asso-e3m.fr

        Bon courage dans vos démarches.

        Répondre
  2. Bricout
    Bricout says:

    Bonjour.
    Je viens vers vous afin d’essayer d’obtenir des réponses concernant mon état de santé général depuis que j’ai reçu par injection le fameux vaccin gardasil.
    J’ai reçu 2 injections en 2008 qui ont commencer à me rendre fatiguer et changeante d’humeur puis une 3 ème injection en avril 2009 qui ont suivis d’effet secondaire que je considère totalement handicapant dans ma vie.
    Tout à commencer en juillet 2009, par de la fatigue, suivi de migraines juger hormonales par tout les professionnel que j’ai pu rencontré mais qui ne se sont jamais pencher plus sur mon cas et quand je leur fait le lien avec le gardasil n’étant pas du genre à fermer ma bouche ont me répond encore et toujours que LES VACCINS n’ont AUCUN EFFEETS. Hors lorsque je viens vers tous les forum existant pour me renseigner si d’autre cas comme le mien ont étaient décelé je me rend compte que ce vaccin et avec grande certitude en cause dans ce changement brutal de mon état de santé général.
    Sachez que mes migraines engendre une très grande fatigue avec des douleurs articulaire et musculaire et des nausées voir vomissements je me suis déjà retrouver aux urgence perfuser en état de faiblesse à force de me.vider j’ai déjà pu recracher ce qu’ont l’ont appel la protection de l’estomac suivi de sang jusqu’à ce que la migraine passe je rester en observation aux urgence avant que l’ont me renvoi chez moi sans recherche effectuer. Les douleurs devienne invivable depuis 2009 nous sommes en 2017 je n’ai que des traitement en prévention des crises et ont me propose aujourd’hui un traitement de fond je suis en attend de voir un énième neurologue mercredi.
    Ont m’a aussi demander comment cetait passer mes deux grossesse, je répond c’est le seul moment où j’ai était tranquille , alors ont me dit c’est hormonales mais en dehors des grossesses j’ai des crises certes pendant mes périodes hormonales mes également lorsque je suis fatiguée, énervé, stresser ou angoissée et sa ce n’est pas normal je pense. J’ai déjà pu rencontré tout à fait par hasard d’autres femme qui sont migraineuses mais pour ses dames les traitement fonctionne très bien pour ma part aucun traitement ne fonctionne bien longtemps ( zomigoro, profenid, almogran associé au spifen ou encore de l’accupan sur du sucre et j’en passe probablement…) et aucune contraception ne m’est possible depuis le lundi dernier ayant tout essayé et toujours des effets indésirable ce serais mon corp qui ne supporte pas ( plusieurs type de pillules, implant, stérilité essayer 2 fois et dernière contraception essayer et j’ai même eu des patch evra).
    Svp pourrez vous me dire si vous juger que je puisse faire partie des jeunes filles ayant était abimer par cette vaccination?
    Avant sa je me porter très bien je suis issu d’une fraterie de 3 enfants et je suis celle qui avait le moins de problèmes medicaux je me.porter très bien avant cette chose.
    J’ai vraiment besoin d’aide j’en viens à déprimé de ne plus savoir quoi faire pour me faire entendre alors que j’ai pu lire sur plusieurs lien d’info différent plusieurs jeunes filles se plaignant des mêmes symptômes que les miens après avoir reçu elles aussi le gardasil.
    Et aussi quand je dit au médecin c’est quand même bizar j’allais très bien avant se vaccin et depuis plus rien ne va vous me dite que ce sont des migraines hormonales mais rien à voir avec le vaccin gardasil pourtant ce vaccin est bien un vaccin hormonale puisqu’il est censée protéger du cancer du col de luterus?
    La ont me fait comprendre que de toute façon j’ai pas eu de crises pendant mes grossesses alors.même.si mon cas s’aggrave eux ne s’inquiète pas et ne cherche pas ils ne me disent rien car ils ont peur comme.ont dit ils sont du mauvais côté je pense…
    Je vous demande donc de bien vouloir prendre contact avec moi si vous souhaitez et pensez pouvoir m’aider dans mes recherches.
    J’ai réussi avec une simple ordonnance décrivant mon état suite aux migraines et écrit par un neurologue que j’ai rencontré une seule fois et que je n’ai plus jamais revu j’ai réussi à avoir une reconnaissance travailleur handicapé hors aucun examens rien du tout ne justifie réellement mon.état et je trouve bizar que l’ont m’accorde cette demande des la.première demande alors que je connais d’autre personnes handicapé moteur pour qui il peut être difficile d’obtenir cette reconnaissance et une fois de plus je me.dit que l’ont me cache des choses d’ou mes recherches et découvertes sur ce vaccins. Je me pose aussi des questions quant à la réelle composition de ce vaccins ayant lu des tas de choses.
    Merci d’avance pour les réponses et soutiens que vous pourrez m’apporter.
    Excellente après midi.

    Répondre
    • E3M
      E3M says:

      Bonjour,

      Nous n’avons pas encore trouvé quelqu’un pour répondre à votre question. Pourriez-vous appeler quelqu’un de notre équipe au 06 15 82 03 47 (aux horaires suivants : de 11h à 13h et de 14h à 18h, du lundi au vendredi) ?

      Bon courage…
      Cordialement,
      L’équipe d’E3M

      Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Cette découverte ne fait que confirmer ce que nous savions déjà concernant le manque de données cliniques sérieuses et indépendantes sur les dangers des vaccins. Le fait que la majorité des études cliniques servant de base aux autorisations de mise sur le marché viennent directement des laboratoires posent un sérieux problème de confiance dans nos systèmes d'évaluation. Références : Huit choses à savoir sur le Gardasil, le vaccin contre le cancer du col de l'utérus. Vaccin Gardasil: de nouvelles études sur ses effets indésirables. […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>