L’association E3M contribue à la concertation nationale sur la vaccination

Préambule

Le 12 janvier 2016, Marisol Touraine, Ministre de la Santé, lançait une Concertation Nationale sur la vaccination pilotée par un comité d’organisation présidé par le Pr Fischer. Des jurys de citoyens et de professionnels de santé ont progressivement été mis en place.

Le Comité d’Organisation a souhaité entendre E3M. Nous avons décliné l’invitation, car nous contestons la composition du Comité d’Organisation, celle-ci n’étant pas conforme à la Charte de l’expertise. Certains membres sont en effet en situation de conflits d’intérêts majeurs avec l’industrie pharmaceutique.

Les jurys citoyens et professionnels de santé ont demandé à auditionner E3M, ce que nous avons bien sûr accepté.

Notre conviction profonde, à l’issue de ces rencontres, est celle-ci : la perte de confiance de la population vis-à-vis de la vaccination est actuellement liée aux risques associés à la présence d’aluminium dans les vaccins, ce que les jurys tant de citoyens que de professionnels de santé ont clairement signifié. Les alertes scientifiques sont indiscutables et justifient ces craintes.

Le choix politique, à l’issue de cette concertation, sera-t-il d’entendre les alertes scientifiques et la volonté de la population que des vaccins sans aluminium soient remis sur le marché ? Des mesures rapides allant dans ce sens seront-elles enfin prises ?

Nous, association E3M, représentons des personnes devenues malades suite à l’injection d’un vaccin qui contenait de l’aluminium. Notre objectif : éviter que d’autres ne subissent le même sort. Voici dix mesures que nous préconisons dans le cadre de cette concertation, pour que la population retrouve confiance dans la vaccination.
Lire la suite

Pour des vaccins sans aluminium : 7 jours pour agir

Nous, association E3M, regroupant des victimes de l’aluminium utilisé comme adjuvant dans les vaccins, avons le plaisir de vous inviter à l’événement “Pour des vaccins sans aluminium : 7 jours pour agir”.

Du 15 au 22 octobre 2016, nous participerons à notre manière au débat national sur la vaccination annoncé par la Ministre de la Santé.

Quand nous savons que…

– 41% de français sont devenus des « hésitants vaccinaux », chiffre le plus élevé dans le monde ;
– 60% des médecins ont du mal à parler des adjuvants avec leurs patients ;
– 30% des médecins pensent qu’il y a un risque avec les adjuvants ;
– 20% des médecins ne font pas confiance aux autorités de santé ; et sur les 80% qui font confiance, la moitié pense que les autorités de santé sont influencées par l’industrie…

Il est urgent d’agir !
Lire la suite

JIM : Aluminium et liberté au menu de la plateforme dédiée à la vaccination

Etape attendue mais délicate de la concertation sur la vaccination lancée en janvier dernier par le ministre de la Santé, l’ouverture d’une plateforme internet où chacun peut s’exprimer librement a été officialisée la semaine dernière (http://contrib.concertation-vaccination.fr). Depuis six jours et pendant encore vingt-quatre jours, les Français peuvent donc faire part de leurs observations, soit en livrant leur « ressenti » au sens large, soit en proposant des pistes pour renforcer la confiance dans la vaccination ou pour améliorer la couverture vaccinale.

>> Lire la suite

Pour des vaccins sans aluminium : 7 jours pour agir (15-22 octobre)

L’association E3M regroupe des malades de Myofasciite à Macrophages, victimes de l’aluminium utilisé dans de nombreux vaccins comme adjuvant.

Afin de participer, à sa manière, au débat national sur la vaccination annoncé par la Ministre de la santé, E3M mobilise son réseau du 15 au 22 octobre.

Sa contribution se veut originale, à la fois par des actions locales et en ligne.

Le premier documentaire intégralement consacré à cette question de Santé Publique, co-produit par E3M et issu d’un financement participatif ayant mobilisé près de 400 personnes, sera présenté au public à cette occasion.
L’aluminium, les vaccins et les 2 lapins…
, réalisé par Marie-Ange Poyet, sera projeté dans trois villes et suivi d’un débat en présence de la réalisatrice, du Pr Gherardi (neuropathologiste, Hôpital Henri Mondor, Créteil) et de Didier Lambert (Président d’E3M) :

– Le samedi 15 octobre à Besançon (20h15 au cinéma Le Kursall)
– Le dimanche 16 octobre à Paris 2ème (15h à la salle Jean Dame)
– Le mercredi 19 octobre à Bordeaux (20h à l’Athénée Municipal)

Plusieurs clips vidéos ponctueront la semaine, avec extraits du film documentaire, témoignages de victimes, apports scientifiques, infographies animées. Ces contenus seront diffusés en ligne (par email, sur Facebook et Twitter chaque jour).

N’oublions pas que :

– 41% de français sont devenus des « hésitants vaccinaux », chiffre le plus élevé dans le monde ;
– 60% des médecins ont du mal à parler des adjuvants avec leurs patients ;
– 30% des médecins pensent qu’il y a un risque avec les adjuvants ;
– 20% des médecins ne font pas confiance aux autorités de santé ; et sur les 80% qui font confiance, la moitié pense que les autorités de santé sont influencées par l’industrie…

Cette semaine d’action est donc importante, et nous visons un triple objectif :

– Rappeler qu’il existe une alternative à l’aluminium, fiable, sûre et réaliste,
– Amplifier la sensibilisation de la société civile, des médias, des professionnels de santé et des élus politiques sur la neurotoxicité de l’aluminium vaccinal et les victimes qu’il génère (en s’appuyant sur les derniers résultats des recherches scientifiques indépendantes et internationales),
– Contribuer à alimenter activement et à clarifier ce débat national sur la vaccination, en réaffirmant notre attachement au principe même de la vaccination et en rappelant qu’une politique de santé publique se doit de convaincre et non pas de contraindre.

En savoir plus : www.vaccinssansaluminium.org/7jours

Lire le dossier de presse du filmfr.calameo.com/read/00492488137e82c0c520d

Contact presse : Didier Lambert (didier.lambert@asso-e3m.fr – 06 72 41 20 21)

Fin de la campagne de don : merci !

Chers sympathisants,

Nous avons achevé dimanche notre première campagne de don à destination du grand public (pour accélérer le retour des vaccins sans aluminium), et nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons récolté 52 369€ !

Grâce au soutien de l’Academia do Bacalhau qui nous a accordé 3 000€ et à l’organisation d’un spectacle de Jacques Poustis, atteint de Myofasciite à Macrophages, au profit d’E3M, nous avons pu faire grimper la cagnotte dans les dernières heures !

Près de 400 personnes ont contribué à cette campagne de don. Nous souhaitons vous adresser un grand MERCI pour votre participation à ce combat de Santé publique. Sans vous, nous ne pouvons agir. Avec votre soutien, nous pourrons aller plus vite et plus loin.

MERCI !!!

Lire la suite

En marche pour les jours heureux !

« Les Jours Heureux – Le Pacte » est né en 2015 de citoyens désireux de proposer une nouvelle forme d’action politique. Inspirés par l’esprit d’audace et pragmatique des résistants et convaincus de la nécessité de faire évoluer un système qui va s’effondrer, ils se regroupent et forment « Les Jours Heureux – Le Pacte ».

Rassembler, espérer, agir. Rassembler pour mettre en oeuvre ce qui doit l’être, pour le bien-être de tous. Espérer que, malgré les crises que nous connaissons, nous pouvons changer la donne en nous mobilisant collectivement. Agir avec des citoyens et des auteurs rédigeant « Le Pacte », ensemble de mesures qui seront soumises aux candidats à la présidentielle, dans le but qu’elles soient mises en oeuvre après les élections.
Lire la suite

J-2 pour soutenir notre campagne de dons pour des vaccins sans aluminium !

Après plus de 10 ans d’actions militantes menées par notre association de victimes de l’aluminium utilisé dans les vaccins, la question de l’adjuvant aluminium est au coeur du débat sur la vaccination initié en 2016 par la Ministre de la Santé.

Chaque année nous rapproche un peu plus de notre objectif. Nos relations avec les chercheurs, les parlementaires, les professionnels de santé, mais aussi avec certains représentants des pouvoirs publics nous montrent que nous avançons dans la bonne direction.

Il reste encore du chemin à parcourir pour que des vaccins sans aluminium reviennent sur le marché, notamment pour les enfants. Mais ensemble, nous en sommes persuadés, nous pouvons déplacer des montagnes.

Sans vous, nous ne pouvons agir. C’est pourquoi nous avons lancé une campagne de dons pour soutenir trois projets principaux, afin d’accélérer le retour de vaccins sans aluminium.

Nous avons déjà récolté plus de 45 000€. Il est tout à fait possible en deux jours, grâce à votre mobilisation, d’atteindre notre objectif de 60 000€ ! Cliquez ici pour donner et partagez cet article dans votre réseau !

Je fais un don Lire la suite

Le Monde : Quatre Français sur dix estiment que les vaccins ne sont pas sûrs

C’est l’étude la plus large jamais réalisée sur les opinions vis-à-vis des vaccins, qu’il s’agisse de leur importance, de leur efficacité, de leur innocuité et de leur caractère compatible avec la religion pratiquée. Elle a été menée par les chercheurs du Vaccine Confidence Project (« Projet confiance dans les vaccins ») à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, en collaboration notamment avec l’Imperial College de Londres et plusieurs équipes françaises. Plus de 65 000 personnes ont été questionnées dans 67 pays entre septembre et décembre 2015. Les résultats sont publiés vendredi 9 septembre sur le site de la revue EBioMedicine.

Lire l’article du Monde : http://www.lemonde.fr/sante/article/2016/09/09/plus-de-quatre-francais-sur-dix-estiment-que-les-vaccins-ne-sont-pas-surs_4994856_1651302.html

Concertation nationale sur la vaccination : le Revahb dénonce un débat biaisé

« Vaccination : concertation citoyenne, les dés sont pipés ». Tel est le titre de la tribune du Réseau Vaccin Hépatite B (REVAHB), qui avait demandé à être auditionné dans le cadre du Débat national annoncé par la Ministre de la santé le 12 janvier 2016. Une demande qui n’a pas été entendue. Le REVAHB poursuit :

« Nous en concluons que les questions que nous avions programmées risquaient de déranger le retour de la « confiance en la vaccination  ». Nous ne représentons que quelques centaines de victimes du vaccin contre l’hépatite B qui dérangent et à ce titre, nous n’avons donc pas le droit d’être entendus durant quelques petites minutes.

Nous sommes aussi des citoyens à part entière. Nous avons le droit de penser, le droit d’interroger, le droit d’attendre des réponses et le droit de dénoncer l’absence de réponses. (…) De quoi a-t-on peur en n’associant pas le REVAHB ? Que la vérité éclate sur les excès de la campagne de vaccination contre l’hépatite B et le refus de reconnaître les victimes de ce vaccin ? »

Pour lire l’intégralité de la tribune, dont nous partageons la teneur : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vaccination-concertation-citoyenne-184622


Image : http://www.meylan.fr/uploads/Image/a8/WEB_CHEMIN_14875_1412581074.jpg