Didier-Pharmagora

Annonce officielle : il existe une alternative à l’aluminium !

Hier, samedi 2 avril, nous étions invités à un débat ayant pour thème « Vaccination: entre déficience des stocks et défiance du grand public », dans le cadre du salon Pharmagora réunissant chaque année de nombreux pharmaciens et journalistes.

Le Professeur Floret, président du Comité technique des vaccinations (organisme officiel chargé d’élaborer la stratégie vaccinale), a fait une déclaration essentielle :

« Le phosphate de calcium [composant naturel de l’organisme] représente une alternative à l’aluminium utilisé comme adjuvant dans les vaccins ».

C’est la première fois que le président d’un tel organisme, qui a pour mission de conseiller le gouvernement sur sa politique vaccinale, reconnait l’existence d’un adjuvant pouvant remplacer l’aluminium. Il confirme ce que nous avançons depuis des années.

Le phosphate de calcium est un composant naturel de l’organisme qui a été utilisé par l’institut Pasteur de 1974 à 1986. Il représente une véritable alternative aux sels d’aluminium (voir notre dossier) qui, grâce à notre action, est désormais officiellement reconnue.

Nous avons interviewé Didier Lambert, président de l’association E3M, à la sortie de cette conférence. Ecoutez dans cette vidéo de trois minutes pourquoi la déclaration du Pr Floret est si importante !

Didier-Pharmagora

 

2 réponses
  1. oury
    oury says:

    Il serait temps en effet que la ministre de la santé prenne ses responsabilités et qu enfin on arrête de nous détruire la vie avec ces vaccins
    Rappel dtp en 2014 et me voici handicapée suite à un Guillain barre et la la médecine traditionnelle est incapable de vous apporter le moindre soulagement . Les remèdes sont pire que les maux mais cela permet de vendre des médicaments
    Il faut poursuivre le combat trop de victimes trop de souffrance ,ne baissons pas mers bras .

    Répondre
  2. mamie
    mamie says:

    Il est difficile de faire un vrai débat quand il y a tant de mensonges à reconnaître… Notre ministre a pourtant promis un débat car la population se méfie de plus en plus.
    Alors on fait un site d’information, cela permet de « gagner du temps » et de l’argent! On atteindra ainsi l’été; ce sera la pause estivale. Les médias ne sont pas pressés de nous informer sur les pétitions en cours.
    Je connais les mensonges qui perdurent depuis des années avec le mercure dentaire. Avec internet, je me suis aussi renseignée sur les vaccins et j’ai compris pourquoi certaines personnes averties ne se font plus vacciner.
    Arrêter d’acheter le vaccin hexavalent avec aluminium jusqu’au retour sur le marché du vaccin DTP sans aluminium aurait sans doute plus d’effet que toutes nos pétitions. Je ne pense pas que nos enfants courent des risques énormes en patientant quelques mois. Nous sommes dans un cas de la vente forcée ; nous avons le devoir d’exiger un produit conforme à notre demande.

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>