p10208.big

Débat sur la vaccination : sept parlementaires interpellent la Ministre

Sept parlementaires de différents bords politiques ont envoyé ce lundi une lettre à la Ministre de la Santé dans le cadre du débat sur la vaccination. Ils demandent à Marisol Touraine de prendre les mesures nécessaires à la mise en place d’un débat réellement ouvert, transparent et participatif.

Ces député-e-s et sénateurs appellent notamment à la présence dans ce débat de l’association de patients E3M, mais aussi des Pr Gherardi et Authier (experts internationaux sur le sujet sensible de la toxicité de l’adjuvant aluminium), garants selon eux du respect d’une vraie pluralité d’opinions citoyennes et scientifiques.

“Comme vous le dites, Madame la Ministre, la confiance ne peut progresser sans la plus grande transparence. Les mesures que nous vous demandons de prendre relèvent de l’application de ce principe.”

L’association E3M se félicite de cette lettre ouverte envoyée à la Ministre de la Santé par ces sept parlementaires, qui s’engagent activement pour le retour de vaccins sans aluminium en soutenant la campagne d’E3M. Cette intervention témoigne de leur implication sur les questions de santé publique, en tant qu’élus mais aussi en tant que citoyens soucieux d’une véritable démocratie sanitaire.

Lire la lettre ouverte de Michèle Rivasi, Laurence Cohen, Barbara Romagnan, Jean-Jacques Lasserre, Jean-Louis Roumegas, Alain Tourret, Aline Archimbaud :

 

Madame la Ministre

Vous avez annoncé le 12 janvier qu’un débat sur la vaccination allait se tenir sur toute l’année 2016, et vous avez demandé au Pr Alain Fischer d’en présider le Comité d’Organisation.

Pour que nos concitoyen-ne-s retrouvent confiance dans la vaccination, la mise en place ainsi que le déroulement de ce débat doivent être exemplaires. Or, nous sommes inquiet-e-s par la manière dont vous posez les termes de ce débat.

Vous avez annoncé que “seuls des échanges sereins et transparents et une réflexion approfondie permettront d’avancer”, rajoutant que “la participation citoyenne est (…) une réponse essentielle (…). Les patients ne doivent pas seulement être informés, ils doivent devenir des acteurs à part entière de la politique vaccinale”. Nous sommes bien sûr en plein accord avec vous.

Mais dans ce même discours, vous reprenez des propos trop souvent entendus et qui sont malheureusement à l’origine de cette défiance grandissante de la population : “Comment expliquer la persistance des inquiétudes vis-à-vis de l’aluminium, la frilosité face au vaccin HPV, alors même que les scientifiques sont unanimes ? On ne peut balayer d’un revers de la main ces préoccupations, au motif qu’elles ne seraient pas rationnelles.”

Nous tenons à rappeler avec la plus grande force que vos propos ne correspondent pas à la réalité. Vous ne pouvez passer sous silence les découvertes sur l’aluminium vaccinal de l’Unité INSERM des Pr Gherardi et Authier, dont les travaux sont reconnus par nombre de leurs collègues, dont le Pr Shoenfeld, le plus éminent spécialiste international des maladies auto-immunes.

Vous ne pouvez ignorer la jurisprudence du Conseil d’Etat qui, à huit reprises ces dernières années, a reconnu le lien entre la myofasciite à macrophages, maladie neurologique très invalidante, et les sels d’aluminium utilisés comme adjuvants vaccinaux. Ainsi, les Français-e-s font preuve de maturité et de responsabilité (notamment en tant que parents) lorsqu’ils s’interrogent sur la présence de cet adjuvant dans de nombreux vaccins.

Aussi, nous vous demandons de prendre toutes les mesures pour que ce débat soit conforme à ce qui a été annoncé, et qu’il se déroule dans un cadre effectivement “ouvert, transparent, participatif”, sans quoi, il vous serait, à juste titre, reproché de vous être livrée à un simple exercice de communication.

En particulier, nous vous demandons instamment de respecter dans la composition du Comité d’Orientation une vraie pluralité d’opinion. La présence de l’association E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages) dans ce comité en serait un gage, dans la mesure où cette association nationale reconnue comme représentante des usagers porte la question de l’aluminium vaccinal depuis de nombreuses années avec sérieux et compétence. La participation des Pr Gherardi et Authier (leaders mondiaux dans leur domaine) au jury d’experts scientifiques serait un second gage de cette volonté d’écouter la diversité des expressions scientifiques.

Comme vous le dites, Madame la Ministre, la confiance ne peut progresser sans la plus grande transparence. Les mesures que nous vous demandons de prendre relèvent de l’application de ce principe.

Nous considérons ce présent courrier comme une première contribution à ce débat que vous avez lancé, et de ce fait nous le rendrons public une fois que vous l’aurez reçu.

Recevez, Madame la Ministre, l’expression de nos salutations distinguées,

Les parlementaires et responsables politiques qui s’engagent pour des vaccins sans aluminium :

Michèle Rivasi
Députée Européenne

Laurence Cohen
Sénatrice
Vice-présidente de la Commission des Affaires Sociales du Sénat

Barbara Romagnan
Députée

Jean-Jacques Lasserre
Sénateur

Jean-Louis Roumegas
Député

Alain Tourret
Député

Aline Archimbaud
Sénatrice

 

1 réponse
  1. Sautel
    Sautel says:

    Encore une année entière de débat-blabla, qui va servir à gagner du temps et écouler tous les stocks de vaccins nocifs déjà produits.
    Que n’applique-t-on immédiatement le principe de précaution?
    Bravo quand même à ces 7 parlementaires, tels les 7 mercenaires partis en guerre pour défendre une cause populaire face à un pouvoir sectaire manipulé par de puissants intérêts privés.
    Mais que ne sont-ils 1 000? Où sont les autres, qu’attendent-ils pour se joindre à eux???
    N’ont-ils pas d’enfants en âge de se faire vacciner avec des produits neurotoxiques, par obligation et à répétition?
    Se croient-ils à l’abri?

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>