Le Parisien – Vaccins obligatoires : les patients veulent des garanties

« Nous ne signerons pas de chèque en blanc, prévient [Alain-Michel Ceretti, président de France Assos santé]. Même si j’y suis personnellement favorable à un moment où les migrations s’accélèrent, cela ne peut se faire sans garantie. S’il n’y avait pas autant de suspicion de conflits d’intérêts avec les laboratoires, si une totale transparence était faite sur l’aluminium présent dans les vaccins, il n’y aurait pas de problème de consensus », assure-t-il, ajoutant qu’une « forte sensibilisation du public et objectivité totale sur le rapport bénéfice-risque doit être faite ».

>> Lire la suite

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *