infanrix-2

Vaccins : commerce et santé publique font-ils bon ménage ?

Huit ans…

Huit ans que nous nous battons pour faire revenir le vaccin DTPolio Mérieux, dont la commercialisation a été suspendue le 12 juin 2008. Un DTPolio :

  • Largement plébiscité par le corps médical (1 million de doses vendues chaque année), sans aluminium et qui correspondait à l’obligation vaccinale pour les enfants entrant en collectivités (crèche, école) !
  • Brusquement disparu suite à une escroquerie de son fabricant, Sanofi Pasteur, ce qui a déclenché de la part d’E3M un dépôt de plainte pour faux, usage de faux, escroquerie, mise en danger de la personne. La plainte est en cours d’instruction.
  • Remplacé par des vaccins avec aluminium comportant d’autres valences, et notamment l’Infanrix Hexa de GlaxoSmithKline – GSK (qui contient l’hépatite B). Curieusement, ce vaccin accédait au remboursement de la sécurité sociale en mars 2008, soit trois mois avant la disparition du DTPolio Mérieux…

Des vaccins plus rentables ?

Envoyé Spécial (France 2) s’intéressait dans son émission du 11 février 2016 au prix du médicament et apportait un éclairage intéressant sur le dessous de l’affaire, en diffusant ce discours de Jean Stephenne, directeur de la branche vaccins de GSK pendant 23 ans :

« Nous avons acheté tous les brevets sur l’hépatite B, c’était la 1ère fois qu’un vaccin était protégé par un brevet. (…) On a développé des vaccins combinés, on a mis l’hépatite B avec d’autres produits qui n’étaient pas protégés par des brevets, et en faisant ça on rendait évidemment les produits combinés protégés. La stratégie, c’est pas plus compliqué que ça. »

Commentaire de la journaliste de France 2, Sophie Bonnet : « Il a commercialisé des vaccins multiples parce qu’il les trouvait beaucoup plus rentables ».

La Ministre de la Santé s’était engagée dans un courrier à E3M (daté du 20 avril 2012) à faire revenir le DTPolio sans aluminium.

4 ans plus tard, cette promesse de campagne n’est toujours pas mise en œuvre. La stratégie des entreprises prime-t-elle sur la santé publique ?

Devra-t-on attendre les conclusions du débat sur la vaccination, et donc la prochaine législature, pour qu’enfin les mesures de protection de la population soient prises avec la mise à disposition de vaccins sans aluminium ?

4 réponses
  1. DOJON
    DOJON says:

    POUR UN VACCIN ANTI TETANOSY A T IL UN RISQUE A SE FAIRE PIQUER.

    JE PRENDS UN CACHET POIU LA TENSSION 5MG LABO BIOGARAND AVEC DES GELULES AVEC DU E 171 ET E 170 EN ALUMINIUM
    IL Y A DANGER OU PAS MERCI DE ME RENDRE REPONSE .

    Répondre
    • E3M
      E3M says:

      Bonjour,

      Le vaccin antitétanique contient de l’aluminium. Vous devez évaluer votre bénéfice-risque personnel avec votre médecin, car nous ne sommes pas des spécialistes de l’aluminium ingéré.

      Bon courage dans vos démarches !

      Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>