21515296639_12b3340eb9_b

Vaccins sans aluminium : les succès de l’année 2016

L’année 2016 a été intense. La toxicité de l’aluminium, aujourd’hui prouvée, est devenue un sujet majeur du débat public sur la vaccination. Nous y sommes parvenus à force de persévérance et ce malgré les obstacles rencontrés au quotidien.

Voici quelques uns des temps forts de 2016.

1. Un film au cinéma pour sensibiliser le grand public au problème que pose l’aluminium dans les vaccins

La réalisatrice Marie-Ange Poyet a donné la parole aux acteurs de ce drame encore trop peu connu : malades, chercheurs, médecins, historienne, journaliste et politiques. Le documentaire, coproduit par Entre2Prises et E3M, sera diffusé en salle, en France et à l’international dans les prochains mois. » Découvrir le film

2. Un livre choc qui raconte les dessous de la découverte de la toxicité de l’aluminium vaccinal

Neuropathologiste à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, le Pr Gherardi vit depuis plus de 20 ans un parcours du combattant, au service de la vérité scientifique et des patients. Un thriller scientifique raconté dans le livre “Toxic story – Deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins” publié aux éditions Actes Sud. » Se procurer le livre

3. Les recherches scientifiques prouvent la neurotoxicité de l’aluminium

L’aluminium vaccinal est neurotoxique, il peut provoquer des maladies invalidantes. De nouvelles recherches le prouvent : il reste longtemps au site d’injection, migre dans l’organisme (rate, foie…) et s’accumule dans le cerveau. » Lire l’article

4. Une vidéo pour comprendre l’essentiel en 2mn

2 minutes pour comprendre les problèmes liés à l’utilisation d’aluminium dans les vaccins, mais aussi les solutions pour remplacer cet adjuvant toxique. » Voir l’animation vidéo

5. Plus de 25 000 personnes suivent notre campagne

Diffuser l’information sur les réseaux sociaux, distribuer quelques flyers dans son quartier, organiser une projection, apporter ses compétences, faire un don ou un leg… Plus de 25 000 personnes suivent les actualités d’E3M pour le retour de vaccins sans aluminium. Merci ! » Agir à nos côtés

6. Organisation de l’événement “Vaccins sans aluminium : 7 jours pour agir”

Du 15 au 22 octobre 2016, de nombreux citoyens se sont mobilisés pour sensibiliser la population au sujet de l’aluminium vaccinal. Projections, débats, animations ludiques et témoignages de malades et de chercheurs étaient au programme. » Revivre l’événement

7. Une plainte de médecins contre l’agence européenne du médicament

Une plainte a été déposée par Cochrane Danemark (un groupe international de médecins et chercheurs indépendants) contre l’agence européenne du médicament. Ils l’accusent d’avoir biaisé une expertise sur les vaccins contre le papillomavirus (Gardasil, Cervarix). » Lire l’article du Monde

8. Une alternative à l’aluminium de plus en plus crédible

Le Pr Floret, ancien président du Comité technique des vaccinations (organisme officiel chargé d’élaborer la stratégie vaccinale en France), a reconnu que le phosphate de calcium, composant naturel de l’organisme, représente une alternative à l’aluminium. Ce que confirme une étude réalisée par E3M, grâce au soutien financier de la Mutuelle Familiale » Lire l’article

9. Intervention critique d’E3M pendant la “concertation” nationale sur la vaccination (faussement démocratique, avec des résultats biaisés)

Nous avons rendu un mémoire avec 10 mesures pour redonner confiance à la population dans la vaccination. Nous avons été auditionnés par les jurys de citoyens et de professionnels de santé, qui ont insisté sur la nécessité de disposer de vaccins sans aluminium. Mais cette demande citoyenne a disparu des conclusions du comité d’organisation. Ce même comité, soumis à des questions publiques sur les conflits d’intérêts de plusieurs de ses membres, a cherché à cacher ses dissensions internes, alors que le débat devait être démocratique et transparent. » Découvrir notre indignation

10. Nous avons fait de l’aluminium vaccinal un sujet majeur de santé publique

Nos propos scientifiques sur la toxicité de l’aluminium vaccinal, mais aussi nos recherches sur les conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique, dérangent. Pourtant, grâce à une mobilisation citoyenne déterminée, nous avons réussi à mettre ces sujets sur la place publique.

 

Nous adressons aujourd’hui un grand MERCI à tous ceux qui agissent au quotidien pour le retour de vaccins sans aluminium – et, plus largement, pour une véritable démocratie sanitaire : malades, citoyens concernés, parents, chercheurs, mais aussi professionnels de santé, parlementaires et journalistes qui portent ces convictions au-devant du plus grand nombre.

Mais vous devez aussi savoir que nous nous heurtons à des interlocuteurs plus sensibles aux paroles de l’industrie qu’aux alertes scientifiques et aux appels citoyens, avec ce risque majeur : que la ministre de la Santé valide les conclusions de la concertation sur la vaccination, renvoyant aux calendes grecques la perspective de vaccins sans aluminium.

Nous allons bien sûr poursuivre notre engagement tout au long de cette année 2017. Mais nous avons aussi plus que jamais besoin de vous :

=> Rejoignez-nous pour agir

=> Faites un don pour nous permettre de financer nos actions (communication, diffusion du film, actions en justice…).

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>