JLRoumegas

Assemblée Nationale : la Ministre de la Santé élude les vraies questions

Le député écologiste Jean-Louis Roumégas a interpellé cet après-midi la Ministre de la Santé à l’Assemblée nationale sur plusieurs questions : les résultats partiauxs de la concertation nationale sur la vaccination, l’absence de proposition pour la remise à disposition de vaccins sans aluminium et les conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique.

Jean-Louis Roumégas a dénoncé le fait que le comité d’orientation du débat national sur la vaccination, présidé par le Pr Fischer, ait rendu des conclusions partiales

“Les modalités d’organisation du débat ont été contestées dès le départ. Des soupçons de conflits d’intérêts ont été signalés. Et surtout les vraies questions ont été occultées comme celle des adjuvants à base d’aluminium, responsables d’effets secondaires très invalidants comme la myofasciite à macrophages. (…) Ainsi ce rapport n’a absolument pas tari les inquiétudes de la population, en particulier les parents de jeunes enfants. Les seuls à se frotter les mains sont les laboratoires pharmaceutiques.”

Face à ces questionnements légitimes, la Ministre de la Santé répond :

“La vaccination est un enjeu majeur de santé publique” (…) “Nous le voyons avec l’épidémie de grippe” (…) “Je suis préoccupée de voir le degré de défiance qu’il y a dans notre pays vis-à-vis de la vaccination” (…) “Le Pr Fischer est internationalement reconnu”(…) “Dès qu’on préconiserait un médicament pour soigner une maladie, on ferait le jeu des laboratoires”…

La réponse de la Ministre n’est pas à la hauteur des enjeux, elle est hors sujet.

La question centrale est en effet celle-ci : les citoyens se sont exprimés lors de cette concertation : ils attendent le retour de vaccins sans aluminium. Le comité Fischer n’a pas répondu à cette demande, et il est légitime de se questionner sur les motivations de ce rejet.

Une nouvelle fois, la Ministre de la santé esquive le fond du débat, lié aux alertes sur la toxicité avérée de l’aluminium vaccinal.

Là aussi, il est légitime de se questionner sur les raisons de cet aveuglement.

 

1 réponse
  1. PIRE
    PIRE says:

    Comme d’habitude ,la ministre élude la vraie question.Il est pourtant maintenant certain que les vaccins contenant de l’aluminium sont mauvais pour la santé et quand il s’agit de celle des enfants c’est bien pire ! Qu’elle arrête de faire le jeu des lobbies pharmaceutiques !!!

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>