Hypatie – L’alu total : le danger des adjuvants aluminiques, 2 ans après

Cela fait 2 ans que j’ai mis en ligne une vidéo très complète sur le danger de l’aluminium vaccinal. J’expliquais en détail que ces adjuvants n’ont jamais fait l’objet d’études de sécurité sérieuses, de surveillance post-commerciale, qu’ils sont en tous points expérimentaux et surtout très dangereux, en particulier pour le développement neurologique du nourrisson.

Le cas de l’aluminium est emblématique : il se produit exactement la même chose actuellement avec les nouveaux vaccins ARNm qui ne sont pas testés pour leur sécurité sur le long terme. La population vaccinée fera donc office de cobaye, au mépris de tous les codes de santé publique.
En 2 ans, j’ai vu ma vidéo être déréférencée – sans surprise – et nombre de mes commentaires explicatifs censurés.
En 2 ans, les études soutenant ces analyses se sont accumulées, et notamment celles qui concernent le lien entre aluminium et autisme, trouble du neuro-développement dont on sait aujourd’hui qu’il est provoqué par une activation immunitaire cérébrale précoce (activation microgliale). L’aluminium, neurotoxique notoire, semble pouvoir entrer dans le cerveau du nourrisson via les macrophages chargés de sa capture au site d’injection du vaccin, risquant de perturber son développement.

Lire l’article

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *