assemblee-nationale

Vaccination : ne pas occulter la réalité (lettre ouverte aux parlementaires)

Hier, lundi 2 octobre, nous avons diffusé une lettre ouverte aux parlementaires, qui vont devoir voter dans les prochaines semaines pour ou contre le projet d’extension de l’obligation vaccinale à 11 pathologies. Vous trouverez cette lettre ouverte de notre association E3M ci-dessous. Les députés et les sénateurs doivent être informés des opérations en cours menées par le gouvernement et les agences sanitaires pour minimiser, voire ignorer, la toxicité de l’aluminium vaccinal et ses conséquences sanitaires.

Vous aussi, vous pouvez interpeller votre député ! Voici quelques conseils.


Vaccination : ne pas occulter la réalité
Lettre ouverte de l’association E3M aux parlementaires

Mesdames et Messieurs les parlementaires,

Mardi 3 octobre à 17h, le Pr Fischer, Président de la concertation citoyenne sur la vaccination, sera auditionné à l’Assemblée Nationale. Il refuse toute remise en cause de l’aluminium vaccinal. Il n’aura pas de contradicteurs et son audition sera filmée, diffusée et ouverte à la presse.

A contrario, les débats contradictoires qui ont eu lieu le jeudi 28 septembre à l’Assemblée Nationale, en présence du Pr Gherardi (neuropathologiste, spécialiste de la toxicité de l’aluminium vaccinal) et de l’association E3M (qui rassemble des malades de myofasciite à macrophages) n’ont pas été filmés ni diffusés aux journalistes.

Lors de ce débat, les quatre experts présents (Frédéric Tangy, Jean-Daniel Lelievre, Daniel Lévy-Bruhl et François Bourdillon) ont cherché à isoler le Pr Gherardi, le positionnant comme seul face aux scientifiques du monde entier. D’autres équipes dans le monde travaillent pourtant sur ce sujet (le Pr Shoenfeld en Israël, le Pr Exley en Grande Bretagne, le Pr Shaw au Canada, ainsi que d’autres scientifiques aux États-Unis et au Portugal récemment. Ils ont aussi rejeté toute mise en cause de l’adjuvant aluminique. Osons regarder la vérité en face : les dangers de l’aluminium vaccinal sont bien réels.

Critiquer l’adjuvant aluminium ne signifie pas critiquer le principe même de la vaccination, auquel nous restons attachés. Et nous rappelons qu’il existe des alternatives crédibles et efficaces comme le phosphate de calcium.

Au-delà de la question de l’aluminium, plusieurs contre-vérités circulent.

La Ministre de la Santé a assuré le 25 juillet 2017, au Sénat, que la couverture vaccinale ne cessait de diminuer. Or, elle ne cesse d’augmenter. Elle affirme aussi que « 10 enfants sont morts de la rougeole ces 10 dernières années », mais selon les statistiques officielles 2008-2016, il s’agit de 10 décès tous âges confondus.

 

Mesdames et Messieurs les parlementaires, comme vos collègues députés venus à la table-ronde du 28 septembre, vous avez peut-être des doutes personnels sur la mesure d’extension de l’obligation vaccinale envisagée. Nombre de vos électeurs vous ont aussi exprimé leurs craintes.

Il est de votre ressort de décider, en votre âme et conscience, de ce que sera le prochain paysage de la vaccination en France.

Il existe une proposition alternative, basée sur la raison et la confiance en l’intelligence de nos concitoyens : suspendre l’obligation vaccinale, annoncer la mise à disposition prochaine de vaccins sans aluminium et surveiller la couverture vaccinale et les risques sanitaires, de façon à rétablir une obligation vaccinale ciblée si la santé publique le nécessitait.

Les Français ne sont pas opposés à la vaccination. Ils ne demandent pas des vaccins obligatoires, ils veulent des vaccins sûrs.

 


Notes complémentaires :

  1. Le rapport d’E3M « Projet d’extension de l’obligation vaccinale : une réponse inadaptée et dangereuse » : la synthèse (2 pages) et le rapport complet (16 pages)
  2. La couverture vaccinale à 24 mois
  3. Le nombre de décès suite à la rougeole
  4. L’état des connaissances scientifiques sur la toxicité de l’aluminium
  5. Les demandes des jurys citoyens et professionnels de santé de la concertation citoyenne
  6. Des citations critiques sur le projet d’extension de l’obligation vaccinale
  7. Le film documentaire L’aluminium, les vaccins et les 2 lapins… , réalisé par Marie-Ange Poyet, est accessible en vidéo à la demande.

La myofasciite à macrophages est une maladie provoquée par l’aluminium contenu dans les vaccins. Elle se caractérise par des douleurs musculaires et articulaires, des troubles cognitifs importants et un épuisement chronique. Près de 80% des personnes atteintes sont en invalidité et ne peuvent plus travailler.


Photo : Magali

1 réponse
  1. LUCE
    LUCE says:

    La « folie » vaccinale : certains voulaient un vaccin contre…l’hypertension artérielle, contre la rénine produite par l’organisme.
    Résultat : tous les rats (et souris ) sont morts de maladies auto-immunes.
    Responsabilité des vaccins trop nombreux dans ces maladies auto-immunes en croissance ?

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>