Vaccination : une semaine surréaliste

Des autorités de santé en décalage avec les attentes de la population

La Semaine européenne de la Vaccination insiste cette année sur « Protégeons-nous, vaccinons-nous ». L’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) précise : « c’est le bénéfice individuel mais aussi collectif et altruiste de la vaccination qui est le thème prioritaire retenu pour la SEV 2016 ».

Chacun sait que la confiance de la population française dans la vaccination est en baisse. Nous attendions donc que des mesures fortes soient annoncées, telles que le lancement du débat sur la vaccination annoncé par la Ministre de la santé le 12 janvier dernier.
Lire la suite

Vaccination : le débat citoyen tarde à se mettre en place

La Ministre de la Santé a annoncé en janvier la tenue d’un grand débat pour faire face à la « défiance » des citoyens envers la vaccination. Initialement prévues pour mars, les premières étapes de ce débat ne sont toujours pas mises en place.

Alors que le calendrier semblait bien établi (mise en place du comité d’orientation et lancement d’une plateforme en ligne de recueil des contributions en mars…), Marisol Touraine n’a donné aux français aucune nouvelle depuis trois mois sur ce débat les concernant au premier chef.
Lire la suite

Comment l’industrie pharmaceutique cible les étudiants en médecine (Multinationales)

Par Simon Gouin. Facultés de médecine et hôpitaux où officient les internes sont ciblés par l’industrie pharmaceutique. L’enjeu : créer une proximité pour influencer les choix de ces futurs médecins et imposer leurs produits. Entre nécessaire information sur les traitements et molécules existants et stratégie commerciale agressive, la présence des industries pharmaceutiques et de leurs visiteurs médicaux dans les lieux de formation est-elle suffisamment encadrée ? De plus en plus d’étudiants s’en alarment. Un classement des universités françaises, comportant un critère d’indépendance vis-à-vis des grands labos, pourrait bien venir bouleverser ces pratiques.

>> Lire la suite

Aluminium et vaccins : lettre d’E3M au président de l’Académie de pharmacie

Monsieur le Président,

Vous avez accompli un vrai travail de concertation pour l’élaboration de votre rapport « les adjuvants aluminiques : le point en 2016 ». En particulier, contrairement à vos collègues de l’Académie de médecine (2012) ou du Haut Conseil de Santé Publique (2013), vous avez rencontré les chercheurs de l’unité INSERM qui travaillent sur la problématique aluminium – myofasciite à macrophages, et vous avez aussi auditionné notre association.

Nous nous félicitons de cette approche très nouvelle dans le domaine de la vaccination !

Bien que rien ne vous y oblige, il aurait été intéressant que vous nous soumettiez la version finale de votre rapport avant publication, car cela aurait évité de graves erreurs qui influencent probablement votre sentence finale : « aucun lien de causalité n’a pu être établi, à ce jour, entre notre pathologie et les adjuvants aluminiques ».
Lire la suite

Annonce officielle : il existe une alternative à l’aluminium !

Hier, samedi 2 avril, nous étions invités à un débat ayant pour thème « Vaccination: entre déficience des stocks et défiance du grand public », dans le cadre du salon Pharmagora réunissant chaque année de nombreux pharmaciens et journalistes.

Le Professeur Floret, président du Comité technique des vaccinations (organisme officiel chargé d’élaborer la stratégie vaccinale), a fait une déclaration essentielle :

« Le phosphate de calcium [composant naturel de l’organisme] représente une alternative à l’aluminium utilisé comme adjuvant dans les vaccins ».

C’est la première fois que le président d’un tel organisme, qui a pour mission de conseiller le gouvernement sur sa politique vaccinale, reconnait l’existence d’un adjuvant pouvant remplacer l’aluminium. Il confirme ce que nous avançons depuis des années.
Lire la suite