Barbara Romagnan

Barbara Romagnan : pour des vaccins sans aluminium

Barbara Romagnan

Députée PS de la 1ère circonscription du Doubs (Besançon Ouest)
Membre de la Commission du Développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale
Membre de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes
Docteure en Science politique

« L’Etat actuel des connaissances scientifiques sur la présence de sels d’aluminium utilisés comme adjuvant dans les vaccins, nous permet d’établir un lien entre le déclenchement de la Myofasciite à Macrophages et la vaccination aluminique. Ainsi, le lien ayant été établi et reconnu par le Conseil d’État à maintes reprises, il me semble urgent, au titre du principe de précaution, d’adopter des mesures adéquates visant à prévenir ce risque. Soutenir la campagne « pour des vaccins sans aluminium », c’est encourager la recherche de nouveaux adjuvants non neuromigrants qui pourraient, à terme, remplacer l’alumine. C’est également ouvrir le débat sur la possibilité du choix entre un vaccin avec aluminium et sans aluminium.

Car au-delà de la controverse scientifique, la question des sels d’aluminium dans les vaccins soulève un enjeu de taille qui est celui de l’obligation vaccinale et plus largement de la vaccination en générale. Les inquiétudes légitimes de la population, que suscite le risque de survenue d’effets indésirables liés à cet adjuvant, doivent être entendues et donner lieu à des réponses claires et transparentes. Sans cela, la méfiance des concitoyens envers la vaccination ne cessera de croître.

Alors que l’on observe une baisse de la vaccination en France comme dans l’ensemble des pays européens, il est de notre responsabilité collective, quant au déploiement de certaines épidémies, d’engager un débat public participatif sur ces enjeux. La mise en place de politiques de santé publique sur cette question ne doit, pour des raisons de conflits d’intérêts, entretenir aucun lien avec les industries pharmaceutiques. Les victimes de la toxicité de l’aluminium et les craintes partagées et grandissantes d’une partie de la population et des experts sont autant de raisons qui nous obligent à nous mobiliser. »

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>