Karen et Stanley, atteint de myofasciite à macrophages suite à un vaccin Revaxis

3 juin : journée internationale des victimes de vaccins

Ce lundi 3 juin, c’est la journée internationale des victimes de vaccins. Nous, association E3M, ne remettons pas en cause la pratique vaccinale mais l’utilisation de l’aluminium comme adjuvant dans les vaccins. Nous souhaitons rappeler ce que vivent les malades de myofasciite à macrophages, une pathologie induite par cet adjuvant.

Leur parcours est truffé de difficultés. Ils doivent vivre avec cette maladie faite de douleurs musculaires, d’épuisement, de troubles cognitifs, ce qui rend difficile le maintien de toute activité, avec comme corollaire un fort isolement social. Mais ils sont aussi souvent confrontés à un manque de reconnaissance du corps médical qui reste imprégné de l’interdit si souvent répété “il n’y a pas d’effets indésirables graves avec la vaccination”. Le témoignage de Rafaël est édifiant pour mieux comprendre ce que vivent les malades au quotidien…

Selon le Pr EXLEY (GB), spécialiste international de la toxicité générale de l’aluminium, ce métal pourrait être à l’origine (ou être un co-facteur) de nombreuses pathologies : maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, Maladie de Crown, Sarcoïdose, myofasciite à macrophages…

 

Face à ces constats, nous réaffirmons notre position :

  • Les choix de santé (et donc la politique vaccinale) doivent être basés sur la science et être décidés en toute transparence, les citoyens devant être associés à l’élaboration et au suivi de ces choix,
  • Les alertes scientifiques doivent être entendues et prises en compte,
  • Le principe de précaution doit être respecté et des vaccins sans aluminium (notamment ceux répondant à l’obligation vaccinale) doivent être remis sur le marché,
  • Les victimes de cette politique de santé publique doivent être prises en charge (soins, accompagnement, indemnisation…).

Nous portons ces demandes depuis de nombreuses années. Elles sont de plus en plus entendues par le grand public, de nombreux médias et de nombreux parlementaires de tous bords politiques. Pour autant, l’inertie des autorités sanitaires et du gouvernement est inacceptable. Le temps presse, car chaque jour apporte de nouvelles victimes.

Comment agir ?

Vous pouvez agir à nos côtés, pour accélérer le retour de vaccins sans aluminium et/ou pour accompagner des malades : www.vaccinssansaluminium.org/agir.

Vous pouvez aussi :

– Partager notre page Facebook auprès de votre réseau
– Lire le témoignage de Rafaël, atteint de myofasciite à macrophages
– Visionner et diffuser le témoignage de Marie, mère d’Orianne, 25 ans, malade de myofasciite à macrophages après un vaccin contre le papillomavirus,
– Soutenir financièrement la campagne pour des vaccins sans aluminium

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>